La référence technique au service des éleveurs

tarissement

Santé animale

Comment prévenir une "fièvre de lait"

Publié le 30/10/2020 par dans
La prévention de la fièvre de lait passe par une alimentation précise des vaches taries, selon trois phases : tarissement, préparation au vêlage et au vêlage. ©C. Lamy-Grandidier/Pixel6TM

La maîtrise de la régulation de la calcémie au vêlage réside dans une alimentation précise des vaches taries : notamment une maîtrise des apports de calcium, de phosphore et de magnésium et de l’équilibre acido-basique des rations (BACA).

Vaches laitières

Tarissement à l’herbe : un défi technique

« Il faut tarir des vaches avec un bon état corporel. L’objectif est d’avoir une note d’état corporel (NEC) de 2,5-3 en début de tarissement et de 3-3,5 au vêlage », rappelle Jérôme Larcelet, expert nutrition chez Seenorest. CP : L.Page/Cniel

« Le tarissement de la vache laitière doit faire l’objet d’une attention particulière. Les enjeux sont multiples : soigner et reposer la mamelle, préparer la lactation à venir ainsi que la future reproduction. Quels que soient la race, l’environnement et la saison, les objectifs sont toujours les mêmes », introduit Jérôme Larcelet, expert nutrition chez Seenorest. 

Covid-19

Cinq leviers pour moduler votre production de lait

L’Idele propose cinq leviers pour aider les éleveurs à moduler leur production de lait. CP : P.Dureuil/Cniel.

La filière laitière étant chamboulée par les conséquences de la pandémie du Covid-19, la FNPL et le Cniel demandent aux éleveurs de diminuer leur volume de production.

Antibiotique

Bayer : outils pour le traitement sélectif au tarissement

Bayer a annoncé l’arrivée du nouvel antibiotique Arentor®DC lors des journées de la Société nationale des groupements techniques vétérinaires à Nantes le 17 mai. ©M.-D. Guihard

Nouvel antibiotique, nouvelle méthode de diagnostic et nouvelle utilisation d’antibiogramme, Bayer a annoncé son investissement dans le traitement sélectif au tarissement. Ce qui contribuerait potentiellement à éviter un traitement antibiotique à 750 000 vaches en France.

Étude Elanco

Lait : des maladies plus coûteuses qu'on imagine

Une lactation réussie repose sur une bonne gestion de la période de transition de 90 jours. © A. Lavoisier/Pixel image

« Une lactation réussie repose sur une bonne gestion de la période de transition de 90 jours : du début du tarissement à la fin du premier mois de lactation », souligne Flore Suter, chef de produit filière lait chez Elanco. Durant cette période des 90 jours clés, toutes les vaches laitières doivent faire face à deux syndromes principaux qui ont des conséquences sur leur santé et leur bien-être, en particulier dans le premier mois de lactation.

Bioteck lait

Tarissement sélectif : zéro tracas avec la MAA

En permettant de se passer d'antibiotiques dans 2 ou 3 quartiers non infectés, Bioteck lait est un levier important de réduction des antibiotiques. Photo : A. Barbier/Vetel.

Douze entreprises de conseil en élevage, membres de France conseil élevage, proposeront début 2016 le nouveau service Bioteck lait tarissement, qui permet de sécuriser un tarissement sélectif des quartiers de la mamelle, tout en réduisant l'utilisation d'antibiotiques au tarissement.

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site