La référence technique au service des éleveurs

vache laitière

Conversion d'un atelier lait à l’agriculture biologique

« Le bio n’est pas une solution de sauvetage »

La conversion en bio entraîne une modification profonde des équilibres : un recul de la production laitière, une baisse des rendements des cultures, une hausse de la surface fourragère. Photo : V Brocard

En cette période de crise du lait, de nombreux éleveurs en quête d’une meilleure valorisation de leur production s’intéressent à la conversion en bio.

Prévisions 2016

La production de viande bovine attendue en hausse

Le rebond de production de viande bovine en France découlera surtout d'un afflux de femelles laitières. Photo : DR

Le rebond de production de viande bovine enregistré en France en 2015 devrait s’intensifier en 2016, sont les prévisions élaborées par le GEB-département de l'économie de l’Institut de l’élevage. La production française de bovins finis devrait augmenter d’un peu plus de 1 % cette année, à 1,52 million de tonnes équivalent carcasse (téc), après une hausse de 2,5 % l’an passé.

Premier semestre 2016

La production de bovins prévue en baisse de 1,4%

La hausse de production de gros bovins en France au premier semestre 2016 découlera notamment d'une progression des abattages de vaches. © Unclesam/Fotolia

Au premier semestre 2016, avec près de 2,9 millions de têtes, la production totale de bovins en France est attendue en retrait de 1,4% par rapport à 2015 à la même période, indique le ministère de l’Agriculture dans une publication

Ferme expérimentale de Trévarez

5 mois de pâturage seul avec robot, c’est possible

La conduite mise en place avec deux paddocks par 24h a permis aux vaches de circuler librement entre le robot de traite mobile et les pâtures. Photo : D. Bodiou/ Pixel Image

Faire pâturer les vaches pendant plus de 5 mois avec un robot de traite est possible, sans apporter de fourrages à l’auge, avec peu de concentrés, et en limitant le travail d’astreinte.

Perspectives agricoles 2015-2024 de l’OCDE et de la FAO

L’Asie restera le moteur du marché mondial du lait

75 % de la hausse de production de lait d'ici 2024 devrait provenir des pays en développement, notamment des pays asiatiques. Photo : DR.

La production mondiale de lait devrait augmenter de 23 % (soit 175 millions de tonnes) d’ici à 2024 par rapport aux années de référence 2012-2014. 75 % de cette hausse devrait provenir des pays en développement, notamment des pays asiatiques.

Prévisions 2015

Viande bovine: le rebond de production se confirme

Le rythme des réformes laitières se poursuivra au moins jusqu’à la fin des quotas laitiers. Photo : C. HELSLY/CNIEL

Le rebond de production de viande bovine enregistré en France au second semestre 2014 devrait s’intensifier en 2015, selon les prévisions élaborées par le GEB-département de l'économie de l’Institut de l’élevage. La production française de bovins finis devrait augmenter de 4 % cette année, à 1,52 million de tonnes équivalent carcasse (téc), après une hausse de 1 % en 2014.

Gaec de Marnoel, Meurthe-et-Moselle

Assécher les logettes avec de la farine de paille

Stock de farine de paille. Photo : Alda
Le Gaec de Marnoel possède un bâtiment de 100 logettes équipées de matelas. Après avoir testé plusieurs asséchants, ils ont opté pour la farine de paille à raison de 100 g par jour et par vache.

Pages