La référence technique au service des éleveurs

Listes des articles de Claire LAMY GRANDIDIER

Bovin lait et viande

Réduire l’empreinte carbone des élevages de 15 à 20 %, c’est possible !

Réduire l’empreinte carbone des élevages de 15 à 20 %, c’est possible !  ©H.Grare/TerroirEst

Pour répondre aux objectifs de lutte contre le changement climatique, et conscient de l’importance de réduire l’empreinte carbone du lait, le Cniel a lancé la démarche Ferme laitière bas carbone, qui fait suite au projet pilote Life Carbon Dairy.

Prévisions économiques

Des EBE en recul de 5 à 13 % dans les élevages bovins du Grand Est

Publié le 11/12/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Des EBE en recule de 5 à 13 % dans les élevages bovins du Grand-Est. ©A.Cotenns/Pixel6TM

Le dispositif Inosys Réseaux d’élevage Grand-Est vient de rendre ses prévisions de résultats économiques 2020. Cette année, marquée une nouvelle fois par la sécheresse, va laisser, pour certains, des traces.
 

Maïs fourrage

Green+ : une génétique qui résiste au stress hydrique

Publié le 09/12/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Green+ : une génétique qui résiste au stress hydrique. ©M.Lecourtier / Média et Agriculture

C’est un fait, en France, les maïs ensilage ont tendance à être récoltés trop tardivement, lorsque le taux matière sèche dépasse les 35 %. Cet indicateur, lorsqu’il est trop élevé peut engendrer des conséquences sur la conservation et la qualité de l’ensilage.

Agroforesterie

Les arbres apportent de nombreux avantages à la prairie

Publié le 04/12/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER
Les arbres apportent de nombreux avantages à la prairie. ©Agroof

Face aux sécheresses et aux canicules répétées, la prairie en elle-même ne peut plus assurer du fourrage en été. La plantation d’arbres fourragers redevient une solution intéressante. Le point sur les essais effectués. 

Projet Protecow

« Fertiliser son herbe comme toutes les autres cultures »

Publié le 04/12/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
« Fertiliser son herbe comme toutes les autres cultures. » ©Dominique Vernier/AdobeStock

Dans le cadre du projet Interreg Protecow, Benoît Verriele, nutritionniste pour Avenir Conseil élevage vient de présenter les résultats et pistes de réflexion inspirés de l’expérience flamande sur la culture de l’herbe. 

Accord 2021

Le groupe Bel et l’APBO s’engagent sur un prix de base du lait à 350 €/1 000 l

Publié le 02/12/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
De gauche à droite, Yoann Lézé, vice-président de l'APBO, Gilles Pousse, président de l'APBO, Béatrice de Noray, directrice générale de Bel France, Antoine Fiévet, président du groupe Bel et Frédéric Dorilleau, vice-président de l'APBO. Photo : Jimmy Delpire

C’est depuis la ferme du Bois Oran, adhérente à l’association des producteurs Bel de l’Ouest (APBO), dans la Sarthe que s’est déroulée, le 2 décembre, la présentation de l’accord unique conclu entre l’APBO et le groupe Bel pour l’année 2021. 

Défiblonde

Il faut compter 150 à 200 jours pour finir une femelle blonde

Publié le 27/11/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER
Il faut compter 150 à 200 jours pour finir une femelle blonde. ©d_e_r_i_c/AdobeStock

Le projet Défiblonde, qui a pour objectif de développer des conduites de finition plus efficientes des vaches de boucherie de race blonde d’Aquitaine vient de livrer son compte rendu final.

Libre-échange

Accord UE-Océanie : quels risques pour les viandes européennes ?

Publié le 25/11/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Accord UE-Océanie : quels risques pour les viandes européennes ? ©nilsversemann/AdobeStock

L’ouverture des négociations en vue d’accords de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et l’Australie

Alimentation

Gaec du Larmont, Doubs : du sainfoin pour les génisses

Publié le 24/11/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER
Pascal Droz-Vincent a commencé à proposer du sainfoin aux veaux femelles depuis cet automne. ©A.Coronel/Terroir Est

Pour atteindre son objectif de vêlage précoce, Pascal Droz-Vincent ne néglige aucun détail dans la conduite des jeunes femelles. Depuis cet automne, il met à disposition des génisses du sainfoin séché : une légumineuse dont la fibre grossière n’entame pas l’appétence, et dont il attend un effet protecteur vis-à-vis du parasitisme. 

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site