La référence technique au service des éleveurs

Bovins allaitants

Au 1er janvier 2022 la contractualisation sera obligatoire en viande bovine

Publié le 06/10/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Au 1er janvier 2022 la contractualisation sera obligatoire en viande bovine. CP Tunatura

Le ministre de l’Agriculture, en déplacement au Sommet de l’Élevage, a annoncé la mise en place de contrat pour toute la commercialisation de jeunes bovins, de génisses et de vaches allaitantes. 

Alors qu’aujourd’hui, seuls 3 % des volumes font l’objet d’une contractualisation écrite, cette pratique va devenir la norme dans les mois à venir. 
 

En effet, Julien Denormandie a annoncé qu’ « au 1er janvier 2022, toute commercialisation de jeunes bovins, de génisses et de vaches allaitantes devra être contractualisée. Suivront, au 1er juillet 2022, la catégorie des broutards puis, au 1er janvier 2023, celles des vaches laitières ».

Une meilleure visibilité 

Une décision que soutient la Fédération nationale bovine (FNB). 

« Le contrat, c’est la meilleure manière pour un éleveur de redevenir acteur dans la négociation du prix de ses animaux. C’est plus de visibilité et de perspectives pour le vendeur, comme pour l’acheteur, reconnaît Bruno Dufayet, président de la FNB. C’est plus de transparence dans les relations commerciales et dans la lecture du marché. »

 
 

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site