La référence technique au service des éleveurs

Mammites

Comment réduire le risque de mammites en système robot ?

Publié le 04/06/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER
Comment réduire le risque de mammites en système robot ? CP : AdobeStock/Tomas Vynikal

Dans le cadre de la Semaine de l’expertise organisée par Littoral Normand et le groupe Seenergi, Stanislas Devois, responsable marchés lait/viande & activité bovins croissance, accompagné de Jean-Pierre Massoz, vétérinaire conseil, ont présenté la bonne conduite à tenir afin de limiter les mammites en système robot. 
 
Pour débuter, Jean-Pierre Massoz a rappelé la nature des mammites : « Une mammite est une inflammation des tissus mammaires due à la pénétration de bactéries par le sphincter. C’est une maladie multifactorielle qui résulte d’un déséquilibre entre les microbes, l’environnement et les vaches. »
Afin de prévenir le risque mammites, des actions peuvent être mises en place : tout d’abord, pour les détecter en système robot, l’éleveur doit porter une attention à la variation de conductivité, à la variation de production et d’intervalles de traite.

L'hygiène de la traite est primordiale 

Pour éviter la transmission des bactéries, plusieurs leviers peuvent être actionnés en agissant en préventif. Outre l’alimentation, le bâtiment et le renouvellement, une importance particulière est à porter sur l’hygiène, notamment au moment de la traite. 

« Un robot de traite fonctionne 365 jours par an et 24h/24h. Un peu d’entretien, une fois par un, est donc nécessaire, avec un Certi’traite et un Opti’traite. Les manchons, les caoutchoucs et les gobelets doivent être changés. Ce n’est pas une option, il ne faut pas le faire au hasard. Il est important de respecter les préconisations du constructeur », recommande Jean-Pierre Massoz. 

En système robot, le vétérinaire recommande de porter une attention particulière à l’hygiène des mamelles et des queues avec une épilation des mamelles et la taille des queues.

« En salle de traite, la mamelle est nettoyée à la main, et si après le premier passage, il reste encore quelque chose, il est possible de la nettoyer de nouveau. À l’inverse, en robot, les brosses passent une fois puis s’arrêtent. S'il reste quelque chose, le robot branche tout de même la vache », précise le vétérinaire.

Observer les trayons

Pour prévenir les mammites au quotidien, il est indispensable d’observer les trayons. Il faut veiller à ce que la peau ne soit pas déshydratée, à regarder la présence d’ulcères, de crevasses, autant d’endroits où les bactéries pourraient venir se loger. 
Autre paramètre essentiel : l’hygiène de traite. « Un robot fonctionne en moyenne entre 7500 et 8000 heures par an, d’où l’importance de lui prêter de l’intention et de l’entretien », indique Stanislas Devois. En plus d’attirer son attention sur les contacts trayons et sur les contacts casquettes, il faut s’assurer que la désinfection des manchons est bien effectuée à chaque cycle de nettoyage.

Alterner les jeux de brosses

Autre point de vigilance : le brossage.

« Les brosses peuvent paraître en très bon état, très propres et très blanches, mais peuvent être bonnes à changer », explique le responsable marché. Toutes les 30 000 traites il faut changer le jeu de brosses. Quand on en utilise deux en simultané, toutes les 10 000 traites, il faut remplacer le jeu. On met le jeu qu’on retire à tremper dans une solution d’astrild durant deux à trois jours, on les laisse sécher et on insère sur le robot le second jeu. »

Quid de la vaccination ? 

Enfin, concernant la vaccination, deux vaccins existent actuellement en Europe. Ils réduisent la sévérité des symptômes cliniques, le nombre de mammites, le taux cellulaire du lait et la contagion. « La vaccination a un coût de 25 à 30 €/vaches par an, chiffre le vétérinaire. Il n’y a pas de vaccination sans gestes barrières, c’est investissement en temps et en argent. Même vacciné, l’éleveur doit donc maintenir les gestes d’hygiène au quotidien. »
 
À lire également : Un lait de qualité passe par un nettoyage de qualité 
 

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site