La référence technique au service des éleveurs

Ensileuse

John Deere dévoile enfin sa série 8000

Publié le 24/10/2014 par Simon Billaud dans
90% des pièces qui composent la nouvelle série 8000 sont nouvelles. Photo: Nathalie Tiers/Pixel image.

Nous y sommes ! Après plus de 6 ans de recherches, John Deere  dévoile enfin sa nouvelle ensileuse haut de gamme. Si de nombreuses rumeurs avaient circulé depuis 3 ans maintenant sur le Net, cette nouvelle série d’ensileuses se veut simple, mais efficace : pas de bi-motor en vue, mais 5 modèles allant de 380 à 625 chevaux, qui adoptent un look moderne, mais réfléchit jusqu’au moindre détail.

Si la série 8000 veut assurer la continuité des 7000, près de 90% des pièces qui la composent sont nouvelles.


 

Le plus gros modèle 8600 fait 625 chevaux.
Le plus gros modèle 8600 fait 625 chevaux. Photo: Nathalie Tiers/Pixel image.

La position du moteur joue un rôle crucial sur une ensileuse. L’objectif est de garantir une stabilité à la machine, limiter l’encombrement pour dégager la vue sur l’arrière, tout en limitant la consommation. Durant ces nombreuses années de tests, John Deere a tout essayé : le moteur en long, en large, et même le double moteur donc.

Finalement, le constructeur a retenu la position longitudinale pour ses moteurs. C’est, pour John Deere, le meilleur compromis possible. Le système d'admission d'air se situe derrière la cabine, pour absorber l’air le plus pur possible, et garantir une circulation efficace de celui-ci dans le bloc moteur.

Le nouveau rotor DuraDrum fait désormais 670 mm de diamètre, contre 610 sur la série précédente. Cette augmentation permet d’augmenter l’inertie, et donc de diminuer la puissance nécessaire pour le faire tourner.



Selon leurs besoins spécifiques, les clients peuvent choisir parmi différentes configurations de rotor de 40, 48, 56 ou 64 couteaux.

À noter que la fonction AutoLOC (longueur de coupe automatique) permet à l'opérateur de sélectionner la longueur de coupe optimale souhaitée en fonction du taux de matière sèche du fourrage.

L'admission d'air dans le bloc moteur se fait par l'arrière de la cabine, pour éviter au maximum les impuretés. photo: Nathalie Tiers
L'admission d'air dans le bloc moteur se fait par l'arrière de la cabine, pour éviter au maximum les impuretés. Photo: Nathalie Tiers/Pixel image.

John Deere a également repensé l'éclateur de grains dans son intégralité sur la série 8000. Le constructeur a en effet conscience qu’un éclatement le plus efficace possible permet la production d’un ensilage d’une qualité supérieure. Les disques biseautés de l'éclateur KernelStar2 exercent une action plus agressive pour pulvériser efficacement le grain, libérant un maximum d'amidon et optimisant la valeur nutritionnelle du fourrage.

Quand différents types de récoltes se chevauchent durant la saison, l'éclateur de grains peut être déposé en cinq minutes seulement et autorise ainsi le passage rapide d'une culture à l'autre. Grâce à sa conception mobile, il peut être escamoté et remplacé par un canal herbe en toute simplicité. La preuve en vidéo :

 

À lire aussi :
Ensilage : le patron c'est le silo ! 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site