La référence technique au service des éleveurs

Conjoncture laitière

La collecte laitière recule en France et en Europe

La collecte laitière recule en France et en Europe. © O. Amy/Cniel

L’Institut de l’élevage dresse le bilan de la collecte laitière en cette fin d’année. En recul quasiment dans tous les pays européens, le prix du lait est quant à lui en hausse par rapport à l’année passée. En revanche, le prix du lait bio continue de baisser alors que la production est en hausse de 11% sur un an.
 
En septembre, la collecte laitière française a reculé de 2% par rapport à l’année passée. Cette baisse de la production s’explique notamment par la hausse des matières premières qui incite les éleveurs à limiter la complémentation. Autre paramètre à prendre en compte, la qualité des fourrages jugée moyenne, notamment celle de l’ensilage de maïs. 

Un recul marqué dans le Grand Est

D’après les données hebdomadaires FranceAgriMer, le recul de la collecte se confirmerait pour les mois d’octobre et de novembre. En cette fin d’année, la collecte s’établirait à son niveau le plus bas depuis 2016. Le Bassin Grand-Ouest enregistre une baisse de 1,8% de sa collecte, elle est plus marquée pour le Grand Est avec -5%.
Concernant le prix du lait, il n’augmente pas forcément d’un mois sur l’autre mais enregistre tout de même une hausse de 30 €/ 1000 l en comparaison avec l’année passée. 

Importante baisse de la production aux Pays-Bas

En Europe, la conjoncture est la même qu’en France avec une collecte de lait en baisse de 0,7% par rapport à 2020. Le pays qui enregistre le recul le plus important sont les Pays-Bas avec -4,1% par rapport à 2020. En Allemagne, même son de cloche, la production laitière est en baisse de 3% en comparaison avec 2020, un niveau au plus bas depuis 2017. Jusqu’à aujourd’hui, l’Allemagne compensait la baisse de son cheptel avec la hausse de la production par vache. Aujourd’hui, le pays est confronté aux mêmes problématiques que la France. La flambée du prix des matières premières. 
En revanche, la Pologne connaît une collecte stable avec +0,4% par rapport à 2020. L’Irlande est l’un des seuls pays de l’Union européenne qui voit sa collecte progresser de 2,4% en octobre 2021 par rapport au même mois de l’année passée. 

La collecte de lait bio en hausse de 11%

Concernant le lait bio, la collecte 2021 devrait atteindre les 92,15 Ml, soit une hausse de 11% par rapport à 2020 avec 5% de livreurs en plus.

« Les nouveaux livreurs convertis au bio ont en effet une production moyenne plus importante (autour des 450000 l annuels par ferme selon le Cniel, contre environ 290000 l par ferme en moyenne sur 2020) », indique l’Institut de l’élevage. 

Face à cette hausse de la production de lait bio, la demande marque un coup d’arrêt depuis le début de l’année. Ainsi, « la baisse du prix de base (32-38) payé aux éleveurs est pour le moment relativement limitée en moyenne depuis le début de l’année (-3€ /1000 l), mais s’est accentuée sur les derniers mois (-13€ en septembre) ». 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site