La référence technique au service des éleveurs

Conjoncture viande bovine

La viande bovine française a toujours du succès

Publié le 16/06/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
La viande bovine française a toujours du succès. CP : AdobeStock/Ivonne Wierink

À quinze jours de la fin du premier semestre de l’année, l’Institut de l’élevage dresse le bilan des prix de la viande bovine française, dont la consommation reste toujours dynamique. Ainsi, les cours des femelles se maintiennent à un niveau soutenu, tout comme ceux des jeunes bovins. 

Malgré une réouverture progressive des terrasses et des restaurants, la viande bovine française continue sa progression. Par conséquent, la cotation de la vache U s’établissait à 4,66 €/kg, en semaine 22, soit la première de juin. Ce niveau marque une hausse de 5 % par rapport à l’année passée. La vache P, quant à elle, affiche un prix de 3,07 €/kg, soit une hausse de 7 % par rapport à l’année passée et de 4 % par rapport à 2019. 
 

Type de vache Semaine 22 – 2021 Comparaison avec semaine 22 de 2020 Comparaison avec semaine 22 de 2019
 U  4,66 €/kg  + 5 %  + 6 %
 R  4,11 €/kg  + 6 %  + 6 %
 O  3,32 €/kg  + 7 %  + 1 %
 P  3,07 €/kg  + 7 %  + 4 %

 

« L’offre de femelles abattues en France reste par ailleurs assez proche des niveaux des années précédentes : + 1 % par rapport à 2020 et - 2 % par rapport à 2019 pour les vaches laitières sur les semaines 19 à 22 », indique l’Institut de l’élevage.

Pour les vaches de type viande, les abattages sont en recul de 1 % par rapport à 2020 et en hausse de 3 % par rapport à 2019.

Des prix au plus haut depuis trois ans

Malgré des prix en légère baisse par rapport à la semaine 18, première semaine de mai, les cours des jeunes bovins (JB) sont les plus élevés de ces trois dernières années. 

« Les ventes toujours dynamiques vers l’Allemagne, où l’offre est en retrait, ainsi que la nette remontée des cours en Pologne et en Espagne, ont permis aux cours des JB français de se rétablir bien au-dessus du niveau des années précédentes », indique l’Idele.

Au début du mois de mai, le prix du JB U s’établissait à 3,98 €/kg de carcasse, soit une hausse de 4 % par rapport à l’année passée. 
 

Type de jeune bovin Semaine 18 - 2021 Comparaison avec semaine 18 de 2020 Comparaison avec semaine 18 de 2019
 U  3,98 €/kg  + 4 %  + 1 %
 R  3,80 €/kg  + 4 %  + 1 %
 O  3,36 €/kg  + 3 %  + 2 %

 
Concernant les abattages de jeunes bovins, ils sont en hausse à la fois pour les JB de types viande et de types laitiers. Sur les semaines 19 à 22, soit la fin du mois de mai, les abattages de JB de types viande étaient en hausse de 7 % par rapport à 2020, et de 5 % par rapport à 2019. Ceux des JB de type lait sont en hausse de 3 % par rapport à 2020 et en baisse de 2 % par rapport à 2019.  

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site