La référence technique au service des éleveurs

Filière viande

La viande séduit plus de 90 % des Français

Publié le 25/02/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
90 % des Français affirment que la viande fait partie des aliments qu’ils prennent plaisir à manger ! ©Impact Photography/AdobeStock

Dans un contexte où la viande est très souvent au cœur des débats comme dans les cantines scolaires de la ville de Lyon par exemple, la grande majorité des Français continue d’aimer la viande et ceux qui la produisent !
 
En décembre 2020, Interbev a commandé à Occurrence une enquête barométrique sur un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française de plus de 18 ans.
Figurez-vous que 90 % des Français, selon cette enquête, affirment que la viande fait partie des aliments qu’ils prennent plaisir à manger et 89 % d’entre eux estiment qu’elle a toute sa place dans une alimentation équilibrée ! 71 % des sondés la jugent même « indispensable pour être en forme ». 

89 % en confiance au savoir-faire des éleveurs français

Des Français, qui sont de plus en plus sensibles à l’origine des produits et rassurés par les pratiques des éleveurs de l’Hexagone. En effet, 85 % des personnes interrogées se disent soucieuses de la provenance de la viande. Dans le même esprit, 85 %, également, ont confiance dans la traçabilité et la qualité sanitaire de la viande française.
Concernant la qualité, 89 % des sondés, prétendent que le savoir-faire des éleveurs français garantit une viande de qualité. Une qualité reconnue, puisqu’ils sont 87 % à affirmer être satisfait du goût de la viande qu’il achète. 

La viande essentielle à la valeur des paysages français 

Sur la question environnementale, l’avis des Français est en adéquation avec la démarche de responsabilité sociétale dans laquelle la filière élevage et viande est engagée depuis 2017. Les efforts fournis par la filière dans le pacte sociétal « Aimez la viande, mangez-en mieux » semblent être perçus par la population.
Les chiffres parlent d’eux-même, 77 % des interrogés trouvent que les acteurs de la filière prennent de plus en plus en considération l’impact environnemental. Dans le même temps, 76 % considèrent que les éleveurs œuvrent davantage en faveur du bien-être animal. Enfin, 73 % des sondés estiment que l’élevage contribue à la biodiversité du territoire et 93 % reconnaissent que la présence de vaches et de moutons contribue à la valeur des paysages français.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site