La référence technique au service des éleveurs

Protéines

Le traitement thermique sur les graines de féveroles apporte peu au lait

Publié le 10/03/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Le traitement thermique sur les graines de féveroles apporte peu au lait. ©C.Lamy-Grandidier/Pixel6TM

La ferme expérimentale de Trévarez (29) a accueilli, dans le cadre du projet DY+1, Digestibilité Yield Increase, un essai sur la ration des vaches laitières. Il s’agit d’évaluer l’effet d’un process de traitement thermique de graines de féveroles développé par Néovia (process 3P).
 
L’essai mis en place a débuté en novembre 2018 pour une durée de douze semaines dont deux semaines de pré-expérimentation. Deux lots de 20 vaches prim'holstein, primipares et multipares, étaient répartis en blocs complets et équilibrés suivant un dispositif en inversion. C’est-à-dire qu’il se décompose en deux périodes de cinq semaines au cours desquelles les vaches ont reçu, alternativement, les graines crues et les graines traitées. 
Ainsi, le lot CT reçoit les graines crues au cours de la première période de cinq semaines puis les graines traitées lors de la seconde période de cinq semaines. Pour le lot TC, c’est l’inverse. 

Une ration composée majoritairement de maïs ensilage

Pendant l’expérimentation, les deux lots ont eu le droit à une ration complète mélangée composée d’ensilage de maïs, qui représente 59 % de la matière sèche (MS) de la ration, de luzerne déshydratée (16,7 % MS), de tourteau de colza (4,2 % MS), des graines de féverole (16,7 % MS) et de CMV (1,3 % MS).

Les PDIA en hausse de 88 g/kg

Concernant les valeurs des féveroles et les 10 % de graine de lin, traitées et crues, les teneurs en MAT sont apparues identiques. La valeur UFL se retrouve réduite de 0,05 UFL/kg pour les graines traitées. En revanche, ce procédé offre une protection de la dégradation dans le rumen car les PDIA sont passés de 44 g/kg pour les graines crues à 132 g/kg pour les graines traitées. Par conséquent, les PDIE sont passés de 89 à 172 g/kg et les PDIN de 157 à 200 g/kg brut. 
 
Valeurs des 90 % de graines de féverole et 10 % de graines de lin crues et extrudée :

/kg brut Graines crues  Graines traitées
Humidité % 12,0 8,9
MS % 88,0 91,1
MAT % 24,6 25,3
DMO % 82,2  81,5
UFL/kg 1,04 1,03
PDIA g/kg 44 132
PDIN g/kg 157 200
PDIE g/kg 89 172

Faibles effets sur les performances zootechniques  

Après ingestion de la ration pendant dix semaines, aucun effet significatif n’est observé sur la production laitière, le taux butyreux, et les quantités protéiques synthétisées dans le lait. Le traitement des graines a un effet défavorable sur le taux protéique (- 0,9 g/kg). 

« Ces résultats s’expliquent probablement par la faible efficacité marginale des PDI et une réduction de la teneur en MetDi des graines traitées », expliquent les scientifiques.

 
Performances zootechniques après ingestions des graines de féveroles et lin crues ou toastées :

Variable Crue Traitée
Lait brut kg/j 32,5 31,6
MP g/j 1 005 988
MG g/j 1 279 1 276
TP g/kg de lait 31,1 31,6
TB g/kg de lait 39,7  40,9
Cellules log10/ml 4,83 4,75
Poids vif kg 665 660

 

Une meilleure production laitière avec les graines crues

Concernant la production laitière, les vaches ont produit en moyenne 0,9 kg de lait de plus par jour lorsqu’elles étaient alimentées avec des graines crues que lorsqu’elles étaient alimentées avec des graines traitées. 
Même si les résultats restent plus ou moins similaires sur les performances zootechniques, l’essai démontre qu’il est possible d’atteindre de hauts niveaux de production avec des rations à base d’ensilage de maïs sans tourteau de soja, en associant le maïs ensilage à des légumineuses et des protéagineux.
 
(1) Le projet DY+ est l’un des quatre projets du programme de recherche SOS Protein qui cherche à réduire la dépendance des élevages de l’Ouest de la France aux matières premières riches en protéines importées.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site