La référence technique au service des éleveurs

Réforme de la Pac

L'élevage champardennais traque la compétitivité

Le maintien de la compétitivité de l'élevage champardennais avec la réforme de la Pac 2014-2020 passera par des synergies d'autant plus fortes entre les grandes cultures de cette région et les éleveurs.

C’est un fait, la Pac 2014-2020 voulue par le gouvernement favorisera l’élevage au travers du nouveau système d’aides. Pour une région de polyculture-élevage à tendance plutôt céréalière comme la Champagne-Ardenne, cette nouvelle Pac va induire un déficit de 137 millions d’euros d’aides directes selon les acteurs agricoles locaux. Et l’élevage lui-même ne sera pas épargné.

Lors de la conférence "Réforme de la Pac et compétitivité" organisée par la chambre régionale d’agriculture de Champagne-Ardenne le 6 décembre 2013, Bruno Faucheron, président du comité élevage des chambres d’agriculture de Champagne-Ardenne, soulignait d’ailleurs:

L’ensemble de l’élevage de Champagne-Ardenne va contribuer à l’effort national afin de financer l’élevage dans les zones dites à handicap, les zones de montagnes principalement.

Face à ce constat, les acteurs des filières d’élevage champardennaises devront rivaliser d’idées pour maintenir la compétitivité de l’élevage dans cette région. À défaut de quoi la population des éleveurs pourrait bien se réduire encore davantage.

Des solutions en production et ailleurs

Si la filière laitière va être impactée dès 2015 par la fin des quotas laitiers, François Matrat, administrateur chez Sodiaal, reste optimiste pour les producteurs:

Le producteur de lait n’aura jamais été aussi bien payé qu’en 2013, mais il existe de fortes charges opérationnelles et de mises aux normes. Aussi, l’objectif est d’augmenter les marges des éleveurs laitiers via les AOC/AOP. Avec 12 millions d’euros d’investissement, la filière Entremont en est un exemple.

Pour la filière viande bovine, il conviendra surtout de maintenir l’équilibre entre les volumes de production et les outils d’abattage de proximité afin que les deux continuent de coexister sur le territoire champardennais, selon Alain Arnoult d’EMC2 élevage:

La production est écoulée à 80% vers les abattoirs de proximité.  Une baisse de la production de 10% pourrait avoir des conséquences sur l’abattage. Nous sommes en effet à la limite de la rupture.

Pour le reste, la recherche de contractualisation directement avec les clients est une solution parmi d’autres en vue de renforcer la production régionale. Si c’est encore rare, et possible uniquement pour des volumes limités, EMC2 élevage a contractualisé l’année passée avec McDonald's et Thiriet.

Du bon sens pour l'avenir

Toutefois, les productions agricoles en tant que telles ne sont pas les seuls axes de recherche de compétitivité pour les exploitations de Champagne-Ardenne. Les acteurs des filières agricoles travaillent à des synergies inter-filières.

Ainsi, la Scara, coopérative agricole auboise, et la Cyalin ont repris l’ancien site de l’usine de déshydratation d’Ormes, près d’Arcis-sur-Aube, pour créer une unité de méthanisation. Cela permettra de rétribuer leurs adhérents, de créer de l’emploi et d’avoir un retour des digestats sur les terres. Un lien entre grandes cultures et élevage indispensable pour répondre à la fois au besoin de performance économique et environnemental.

Et Olivier de Bohan, président de Cristal Union, de souligner en guise de conclusion:

La Champagne-Ardenne doit avoir une vraie politique d’élevage qui soit en mesure de ramener de la matière organique dans nos sols. C’est plein de bon sens pour l’avenir. Il faut être plus transversal entre les filières.

Lire aussi:
Mise en oeuvre nationale de la réforme de la Pac
Les effets redistributifs des décisions françaises relatives à la Pac post-2015, par Vincent Chatellier

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site