La référence technique au service des éleveurs

Invitation à la Ferme

L’empreinte carbone affichée sur les yaourts

Le réseau Invitation à la Ferme a analysé l'empreinte carbone de ses yaourts. ©DR

« Invitation à la ferme est le premier yaourtier à afficher son empreinte carbone sur ses packs », a annoncé le 8 décembre le réseau de 41 fermes bio transformant leur lait à la ferme pour vendre ensuite yaourts ou fromages en circuit court et local.

Pour calculer cette empreinte carbone, Invitation à la ferme a combiné deux outils. Tout d’abord, le bilan Cap’2Er de l’Institut de l’élevage permet d'évaluer les impacts environnementaux de la production de lait à l'échelle de chaque ferme. Ensuite, l’analyse de cycle de vie (ACV) permet de calculer l'impact environnemental de la transformation du lait jusqu'à la livraison des produits en magasin. Les emballages affichent alors « - 31% de carbone sur nos yaourts nature par rapport à un yaourt nature industriel », s’autocongratule le fabricant.

Le réseau revendique en effet une empreinte carbone de 1,65 kg CO2 eq/kg de produit contre 2,41 pour un yaourt nature analysé grâce à l’outil Agribalyse. Leur analyse va même plus loin et prend en compte la compensation carbone, c’est-à-dire le stockage de carbone possible grâce aux praires, aux haies, etc. Cette donnée n’est pas encore intégrée par Agribalyse. Le yaourt nature se pare alors d’un laitcolo-score de 1,38kg CO2 eq/kg de produit.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site