La référence technique au service des éleveurs

Réglementation Environnementale 2020

Les acteurs de la méthanisation alertent le Premier Ministre

Les acteurs de la filière métahanisation interpelle une nouvelle fois le Premier ministre sur la nouvelle Réglementation environnementale 2020. ©Dominique Vernie/AdobeStock

Le 21 décembre dernier, la FNSEA, l’AAMF, et France Gaz Renouvelables adressaient un courrier au Premier ministre pour réagir aux grandes orientations de nouvelle Réglementation environnementale 2020, notamment l'exclusion de toutes les solutions gaz dans le programme de décarbonation des bâtiments neufs, y compris le gaz renouvelable. Les signataires ont décidé de rendre public ce courrier, resté à, ce jour, sans réponse.

Dans ce courrier, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, Jean-François Delaitre, président de l'AAMF, Olivier Dauger et Jacques-Pierre Quaak, coprésidents de France Gaz Renouvelables y soulignent leur incompréhension face à l'incohérence de ce choix.

"La filière des gaz renouvelables souscrit totalement à l'objectif de neutralité carbone en développant des solutions territoriales et industrielles pour remplacer le gaz fossile par du gaz renouvelable. [...] Il nous semble incompréhensible que les solutions exclusivement à partir de gaz soient exclues dans les maisons individuelles à construire dès 2021 et à partir de 2024 dans les logements collectifs neufs alors que le gaz renouvelable est un des leviers majeurs pour la décarbonation des énergies dans le bâtiment."

Les signataires soulignent leur incompréhension face à l'incohérence de ce choix alors même que "la méthanisation produit une énergie vertueuse à plus d'un titre et prometteuse d'externalités agronomiques, socio-économiques et territoriales qui ne peuvent être ignorées".

"Les agriculteurs qui s'engagent fortement dans la dynamique vertueuse de la production de gaz vert ont déjà été très impactés par la récente baisse de plus de 10% de la rémunération des producteurs. Les préconisations actuelles envoient un nouveau signal très négatif pour l'ensemble de la filière qui est pourtant celle parmi les énergies renouvelables qui se développe le plus fortement."

Les signataires interpellent le Premier ministre :

"Pourquoi certaines énergies renouvelables seraient propices à la décarbonation des bâtiments neufs et d'autres non ? Pourquoi ne pas considérer le rôle que peut jouer le gaz vert dans la décarbonation du parc immobilier ? [...] Cette nouvelle réglementation ne doit pas obérer l'avenir et enfermer notre pays dans un modèle contraint."

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site