La référence technique au service des éleveurs

Témoignage

Tony Rondeau, Mister France agricole 2023, est fan de prairies

Publié le 12/01/2023 par Agathe Legendre dans
Tony Rondeau et sa génisse fétiche Suzette. Crédit : Catherine Perrot

Avant son élection comme Mister France agricole, Cultivar élevage avait interrogé Tony Rondeau sur sa gestion des prairies face à la sécheresse. Aujourd’hui, nous revenons avec lui sur son élection.
 
Tony Rondeau, salarié du Gaec du Roseau, en Loire-Atlantique, a été élu Mister France agricole 2023. Cultivar élevage l’avait interrogé en fin d’année dernière pour un article autour des impacts de la sécheresse sur les prairies auxquelles il est très attentif.
 

Préserver les prairies

 « Même si les prairies étaient vertes à la fin de l'été, je sais qu'elles ont beaucoup souffert. J'ai préféré ne pas être trop gourmand et les laisser se reposer. Au printemps, dès que possible, je ferai un ensilage d'herbe sur toute la surface. Ainsi, je préserve mon pâturage pour le printemps prochain, qui sera aussi le moment de mon installation », nous confiait-il dans le numéro 748 de Cultivar élevage.

 Surpris par son élection

Alors, en apprenant son élection au titre de Mister France agricole 2023, nous avons décidé de lui rendre une nouvelle visite.
 
Le jeune homme est le premier surpris par ce titre : il savait, certes, qu'il avait « une belle photo », qui montrait sa complicité avec sa génisse fétiche Suzette (une croisée holstein/charolais née avant terme qu'il a bichonnée), et qu'il avait fait un texte « positif », évoquant son goût pour la communication. Mais il n'avait même pas suivi jusqu'au bout les résultats le soir de l'élection et ce n'est que le lendemain matin, en partant faire sa traite, que Tony a su qu'il était le nouveau Mister France agricole.
 

Communiquer auprès de différents médias

Le jeune homme, qui devrait s'installer officiellement au printemps, accepte toutefois bien volontiers ce titre. Il a déjà commencé à communiquer positivement sur l'élevage laitier auprès de divers médias, de France Bleu Loire-Océan à TéléNantes, en passant par Ouest-France.
 
Il a également déjà eu un petit avant-goût de sa célébrité en prenant la parole lors des vœux du maire de sa commune, Chauvé, en Loire-Atlantique, devant 200 personnes. « J'ai eu peur, mais j'aime cela », confie-t-il.
La vraie et grande médiatisation, ce sera pour les 25, 26 et 27 février prochains, où il sera l'un des invités d'honneur du Salon de l'agriculture. Tony se réjouit d'avance de rencontrer grand public, collègues et élus pour leur parler de sa passion pour l'élevage.

Bravo également à Pauline Pradier, viticultrice dans le Gard, élue Miss France agricole.
 
Catherine Perrot
 

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site