La référence technique au service des éleveurs

Projet de loi de finances

Un budget agricole stable en 2021

Les crédits de paiement alloués à la gestion et à la prévention des foyers de maladies d’origine animale ou végétale ainsi qu’à la sécurité et à la qualité sanitaires de l’alimentation sont en hausse de 13 M€, soit une hausse de 5,2%. ©D. Bodiou/Pixel6TM

Présenté le 28 septembre en Conseil des ministres, le projet de loi de finances pour l’année 2021 prévoit de doter le ministère de l’agriculture et de l’alimentation de 4,8 md€ en autorisations d’engagements (AE), et de 4,8 md€ en crédits de paiement (CP), soit une stabilité par rapport à la loi de finances 2020.
 

« Le budget stable de mon ministère pour 2021 permet de répondre aux besoins de soutien et de relance des filières, tout en renforçant notre souveraineté alimentaire, en accélérant la transition agroécologique et en adaptant l'agriculture et la forêt au changement climatique », a indiqué Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.
  
Un soutien à l’agriculture et à la transition agroécologique

Le soutien à l’agriculture et à la transition agroécologique demeure l’une des grandes priorités gouvernementales. Le budget 2021 du ministère de l’agriculture et de l’alimentation prévoit 494 M€ d’autorisations d’engagement et 510 M€ de crédits de paiement au titre des contreparties nationales de mesures inscrites dans la PAC : ICHN, MAE, conversion bio, investissements dans les exploitations, investissements forestiers,...
 
Ainsi, le financement de l’indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN) bénéficie d’une enveloppe portée à 277 M€, au titre de l’exercice 2021. Avec les crédits européens (FEADER), ce sont au total 1,11 md€ qui seront mobilisés. Les moyens alloués aux mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC), ainsi qu’aux aides à la conversion à l’agriculture biologique, s’élèvent à 123 M€ en autorisation d’engagement et 116 M€ en crédits de paiement. Les dispositifs de soutien aux investissements dans les exploitations agricoles sont dotés de 56,6 M€ en autorisation d’engagement AE et 67 M€ en crédits de paiement.  127 M€ sont consacrés en 2021 au dispositif transitoire d’exonération de cotisations patronales pour les travailleurs occasionnels (TO-DE)

Davantage de moyens pour réagir face aux risques sanitaires

Le PLF 2021 prévoit une augmentation des moyens du ministère dans les domaines de la sécurité sanitaire des aliments, de la santé et de la protection animales et de la santé des végétaux, avec un budget de 602 M€ en  autorisations d’engagements et 601 M€ en crédits de paiement, soit une hausse de 5,4% par rapport à 2020. Sont concernés, dans le domaine végétal, la lutte contre la bactérie Xylella fastidiosa, le capricorne asiatique, le virus du fruit rugueux de la tomate brune ToBRFV, et dans le domaine animal, la prévention, la surveillance ainsi que la lutte contre la tuberculose bovine, l’influenza aviaire hautement pathogène et les salmonelles,...
  
Autre priorité gouvernementale : La formation des jeunes. Les crédits de l’enseignement agricole technique et supérieur augmentent de 14 M€ pour accompagner la croissance démographique dans l’enseignement supérieur d’une part, et pour promouvoir et rénover l’enseignement technique d’autre part. Le budget de l’enseignement technique agricole passe à 1,48 milliard d’euros, et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche agricoles atteint 0,36 milliard d’euros (soit 31% du budget agricole).
 
À ces crédits budgétaires nationaux doivent être ajoutés les financements européens, pour un total en 2021 de 9,5 md€, l’ensemble des dispositifs sociaux et fiscaux à hauteur de 7 md€, ainsi que le plan de relance agricole s’établissant à 1,2 md€. Les moyens totaux prévus pour mettre en application les politiques du ministère atteignent ainsi plus de 20 md€.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site