La référence technique au service des éleveurs

Le tour des réseaux

Un condensé d’astuces pour remplir vos boudins de lestage !

Publié le 29/04/2022 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Un condensé d’astuces pour remplir vos boudins de lestage !

Dans une bonne partie de l’Hexagone, notamment dans le Grand-Ouest, les ensilages d’herbe ont déjà débuté. Lors de la préparation du chantier, certaines questions se posent comme celle du remplissage des boudins qui serviront à lester la bâche du silo.
 
« Avez-vous des solutions pour remplir des boudins pour les tas d’ensilage ? », a demandé Olivia sur la page Facebook Pas d’avenir sans agriculteurs – PASA. Ni une ni deux, la communauté a livré de nombreux conseils ! 
 
Hormis la blague du stagiaire, l’utilisation de la pelle et le remplissage à la main, d’autres personnes sont beaucoup plus inspirées, notamment avec un simple cône.

Miser sur le cône 

« Tu prends un cône de signalisation, c’est au top », affirme Morgane Godin en commentaire. L’idée est revenue plus d’une centaine de fois, et d’autres éleveurs ont donné plus de détails sur l’utilisation de cette technique. 

« Le top est d’être deux. Il faut couper un cône de chantier jusqu’au début de la première bande réfléchissante. Ensuite, il faut faire tenir celui-ci sur un support fait maison comme deux supports d’échafaudage rapprochés, par exemple. Pour être à hauteur, placez deux bottes rondes ou carrées l’une à côté de l’autre et posez le big-bag de sable sur une. Une personne se positionne sur la deuxième botte et la deuxième tient et intervertit les sacs », détaille Dimitri Tixier.     

Vincent Béthencourt propose une autre technique : « J’ai un cône de chantier avec un seau troué vissé au-dessus pour simplifier le remplissage à la pelle. Je préfère mettre des cailloux et des galets plutôt que du sable car, une fois rempli d'eau, c’est trop lourd à manipuler. »

Comment positionner le cône ?

D’autres éleveurs proposent plusieurs solutions pour disposer le cône. Émile le place à l’arrière de sa benne au niveau de la trappe, Adrien met une échelle sur deux tréteaux et place son cône entre deux barreaux d’échelle et d’autres, comme Franck, ont créé un support à cônes. Arnaud, lui, place le cône de chantier à l’envers sur le transpalette du télescopique pour se faciliter la tâche. 

Tube en PVC, entonnoir, kit exprès

En plus de la « technique du cône », d’autres solutions ont été évoquées. 

Jérémy Messin raconte : « J’ai ouvert les portes de ma benne et j'ai mis une barrière dans le fond de la benne qui dépasse de la longueur de mon entonnoir à lait. Je déverse un ou deux godets de sable dans la benne pour tenir ma barrière et je pioche dedans pour vider dans l’entonnoir pendant qu’une autre personne présente le sac et le tient en le calant en dessous, pour moins se fatiguer. Une autre personne les ferme et on tourne, comme ça tout le monde se repose un peu ! »

Laurent Collache propose une autre méthode : « Enfiler un sac sur un tube PVC de diamètre 100 qui sera partiellement ouvert sur sa longueur et piocher dans le tas de sable… puis retourner le tube pour remplir le sac. »

Pour illustrer ces différentes techniques, Maximilien Monrouzeau a partagé cette vidéo : 

Eve Laffage propose la même technique que Maximilien mais avec un « kit exprès » à la place de l’entonnoir :

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site