La référence technique au service des éleveurs

Claude Maumene

Qualité sanitaire des céréales

L’ergot, un champignon toujours d’actualité

Le seigle et le triticale sont les graminées les plus sensibles à l'ergot. Photo: M. Lecourtier/Pixel image

Toxique pour les animaux, l’ergot de seigle est limité par la loi à 1 gramme de sclérotes par kilo de céréales non moulues pour la consommation animale. À partir d’une certaine quantité, l’ergot de seigle a des effets sur la croissance, la reproduction et la lactation des bovins.

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site