La référence technique au service des éleveurs

EGalim

Loi Egalim

Lidl signe un accord avec Savencia Fromage & Dairy

Publié le 19/02/2021 par Hélène Flamant dans
L’enseigne Lidl et Savencia Fromage & Dairy s’engagent pour la revalorisation de la filière laitière. ©dvoevnore/AdobeStock

Dans un communiqué, Lidl France et Savencia Fromage & Dairy annoncent avoir signé un accord permettant la revalorisation du prix de base du lait compris entre 359 euros et 368 euros/1000 l selon les régions, soit 386 euros/1000 l, toutes primes confondues.

Viande bovine

La FNB demande d’interdire la vente en dessous des coûts de production

Publié le 17/02/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
La FNB demande au Gouvernement d’interdire la vente en dessous des coût de production. ©Delphotostock/Adobestock

Dans un récent communiqué, la Fédération nationale bovine (FNB) pointe du doigt la hausse des viandes bovines françaises et dans le même temps la chute des revenus des éleveurs bovins de race à viande. Ils dénoncent une loi issue des États généraux de l’alimentation non tenue dans le secteur de la viande bovine.

Filière viande bovine

Système U s'engage pour une meilleure rémunération des éleveurs

Publié le 17/12/2020 par Hélène Flamant dans
1 100 éleveurs de trois groupements de producteurs recevront une rémunération complémentaire de 50 euros par bête. ©DenisMArt/Adobe Stock.

Afin de renforcer son soutien à l'élevage français, Système U a signé un accord avec trois groupements de producteurs de viande bovine et des industriels transformateurs pour augmenter la rémunération des éleveurs.  
 

Encadrement des promotions

La FNSEA, la FNPL et les JA dénoncent un retour en arrière

Publié le 04/06/2020 par Hélène Flamant dans
« Dans son discours du 12 mars dernier au congrès de la FNPL, Didier Guillaume disait ''être totalement à nos côtés pour nos orientations, pour le revenu, pour ne pas arrêter la loi EGAlim'' », rappelle la FNPL dans un communiqué du 4 juin. CP : Alexandr Blinov/Adobe Stock

« L’encadrement des promotions – dispositif essentiel dans la loi EGAlim – traité dans le projet de loi relatif à certaines dispositions liées à la crise sanitaire, vient d’être fragilisé en commission mixte paritaire, de façon inacceptable », protestent la FNSEA et les JA dans un communiqué conjoint du 3 juin.

 

États généraux de l’alimentation

EGA : Macron prend position

« Il n’est plus possible aujourd’hui qu’en France, un tiers des agriculteurs gagne moins de 350 euros par mois », a affirmé le président de la République, Emmanuel Macron. © Cheick Saidou/Min.Agri.Fr

« Il n’est plus possible aujourd’hui qu’en France, un tiers des agriculteurs gagne moins de 350 euros par mois », a affirmé le président de la République, Emmanuel Macron.  En déplacement le mercredi 11 octobre à Rungis, il a tout d’abord tenu à rappeler les deux objectifs des États généraux de l’alimentation (EGA) : « Le premier, permettre aux agriculteurs

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site