La référence technique au service des éleveurs

élevage laitier

Inosys – Réseaux d’élevage bovins lait/Bretagne

Une empreinte carbone de 0,90 kg eq. CO2/l de lait vendu

Le principal poste d’émissions de GES à l’échelle de l’exploitation est la fermentation entérique (56 %). ©DR

Dans le cadre du dispositif Inosys–Réseaux d’élevage, les données technico-économiques des 35 exploitations laitières de la région Bretagne ont été incrémentées dans l’outil de calcul de l’empreinte carbone CAP2’ER®.

Génétique

10 ans de sélection génomique

Publié le 06/04/2021 par Hélène Flamant dans
Le génotypage des génisses se démocratise. ©Rolffimages/AdobeStock

Dans le cadre de Grand angle lait, l’Institut de l’élevage a organisé le 26 mars un webinaire sur les apports de la génomique dans la sélection.

Lait

La hausse de rémunération ne profite pas à tous les éleveurs, selon la FNPL

Le niveau de rémunération des éleveurs est significativement en hausse dans les coopératives locales et régionales et chez les industriels Bel et Savencia. Pourtant, une différence de taille apparaît entre ces deux opérateurs de droit privé, selon la FNPL. CP : C. Helsly/Cniel

Quels sont les opérateurs, les coopératives et les distributeurs qui jouent le jeu de la répartition de la valeur promise aux éleveurs par la loi EGalim ? Pour le savoir, la Fédération nationale des producteurs de lait (FFNPL) a entrepris un travail de relevé des prix effectivement pratiqués auprès des éleveurs et en magasin.

Les tendances 2017 du Contrôle Laitier

De nouveaux progrès en taux et nombre de cellules

La situation cellulaire s’est encore améliorée en 2017. La proportion de lactations qui présentent l’ensemble des contrôles inférieurs à 300 000 cellules atteint 47,8%. Photo : S Fraisse/CNIEL

Édités chaque année par l’Institut de l’élevage, en collaboration avec France Conseil Élevage et le CNBL, les résultats du Contrôle laitier 2017 sont désormais disponibles.
 

Statistiques agricoles

Le recul démographique se poursuit en élevage

Dans l’élevage laitier, les effectifs de chefs d’exploitation ont diminué de 3,4 % entre 2016 et 2017.

Au 1er janvier 2017, 453 113 chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole sont dénombrés en France métropolitaine, soit un effectif en baisse de 1,9 % par rapport au 1er janvier 2016, selon la Mutualité sociale agricole (MSA).

Production laitière

Nouvelle-Zélande : pas de pied sur le frein

En Nouvelle-Zélande, le pâturage est au centre de la stratégie tout comme la salle de traite, autour de laquelle s’organise un découpage rationnel des parcours.

Aux origines des secousses sur le prix du lait, il y a un pays qui pèse lourd : la Nouvelle-Zélande.

Bretagne

La bio continue de séduire les éleveurs laitiers

Sur les 383 nouvelles fermes bretonnes engagées en bio au cours de l’année 2017, 23 % le sont en production laitière.

Après une année 2016 exceptionnelle pour le développement de la bio en Bretagne, l’engouement pour l’agriculture biologique se poursuit dans la région.

Programme européen

Dairy-4-Future, pour un élevage laitier résilient

Le projet Dairy-4-Future vise à améliorer la résilience socio-économique et la durabilité des systèmes laitiers de l’Espace Atlantique. Photo : Springfield Gallery

Le 8 janvier, à Rennes, a été officiellement lancé le projet Interreg Dairy-4-Future. L’objectif de ce programme européen ? Apporter des solutions techniques aux acteurs amont et aval de la filière laitière afin d’améliorer la résilience et la durabilité des systèmes laitiers de l’Espace Atlantique.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site