La référence technique au service des éleveurs

fourrages

Dussau-Distribution

Le paillage et la distribution d’aliments en une machine

Publié le 21/09/2021 par Danielle Bodiou dans
Le système de distribution Cœur éco paille et fourrage, dont un prototype était présenté pendant toute la durée du Space, conjugue simultanément le paillage et la distribution des aliments et de tous les fourrages. CP : D. Bodiou/Pixel6TM

À l’occasion du Space, la société Dussau-Distribution et son bureau d’études Inateco ont présenté, en avant-première, un nouveau concept de système de distribution : Cœur éco paille et fourrage.

Fourrages

Attention à l’échauffement des balles de foin

Publié le 07/06/2021 par Willy Deschamps dans
Attention à l’échauffement des balles de foin. CP : Krone

Les foins vont bientôt débuter, gare aux échauffements des bottes pressées trop humides ! Un phénomène qui dégrade la valeur alimentaire du fourrage et peut, dans les cas extrêmes, conduire à un incendie.

​Entreprises

Terrena Semences et Jouffray Drillaud fusionnent, et deviennent Cérience

La nouvelle sacherie Cérience est en kraft brut. ©DR

C’est un projet de rapprochement commencé il y a deux ans qui aboutit aujourd’hui. Terrena Semences et Jouffray Drillaud, dont les activités sont complémentaires, fusionnent et deviennent Cérience.

Production fourragère 2020

Un bilan fourrager contrasté selon les régions

Publié le 01/10/2020 par Marie Dominique GUIHARD dans
Certaines régions comme le Nord-Est, la Bourgogne, le Sud-Est et le nord du Centre-Val de Loire ont beaucoup souffert de la sécheresse. (Ici stockage de fourrages dans une exploitation de Maine-et-Loire). CP : DR

L’année atypique, chaude et sèche, a compliqué la production de fourrages. Les régions ayant été diversement impactées, la gestion à l’automne reste difficile dans certains secteurs.
 

Gnis

Progrès génétique : les rendements peuvent varier de 15 % selon la variété !

Publié le 05/11/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Le herbe-book donne toutes les caractéristiques des espèces et des variétés fourragères. CP :DR.

D’après le Gnis, il est parfois difficile de se rendre compte de ce que le progrès génétique apporte concrètement. Aussi, l’interprofession tient à rappeler quelques résultats.

Observatoire des rations

Les systèmes d'alimentation évoluent

La forte autonomie alimentaire des élevages laitiers est une des particularités de la France. Quel que soit le type de système, entre 80 et 85 % de la ration totale est produite sur l’exploitation, 95 % des fourrages, et 6 à 49 % des concentrés.

En France, les systèmes d’élevages bovins et, par conséquent, les systèmes d’alimentation des bovins, sont très variés. Cela étant dit, la quasi-totalité des exploitations bovines s’appuient, pour l’alimentation de leur troupeau, sur des fourrages pour l’essentiel autoproduits sur l’exploitation.

Observatoire régional de la production bio

La barre des 100 000 ha bio franchie en Bretagne

Le cheptel de vaches laitières en bio ou en conversion a augmenté de 25% entre 2016 et 2017 et confirme le maintien de la dynamique de conversions laitières lors du 1er semestre 2017. Photo : P.Dureuil/Cniel

Grâce à une progression de 12% des surfaces entre 2016 et 2017, le cap des 100 000 hectares en bio a été franchi en Bretagne au cours de l'année 2017, selon les données de l'Observatoire régional de la production bio géré par la Frab.

INRA Lusignan

Sécuriser son système fourrager en été

Le sorgho, culture d'été moins sensible au déficit en eau que le maïs, permet de constituer des stocks fourragers pour faire face à la sécheresse estivale.

Les expérimentations menées à l'Inra de Lusignan depuis une dizaine d'années montrent l'intérêt de diversifier les fourrages pour sécuriser le système fourrager des exploitations laitières, particulièrement en période estivale. Les résultats ont été présentés lors des Journées de printemps de l'AFPF, en mars dernier.

foin et enrubannage

Une application plus précise pour Silo-King Dry

Le Silo-King Dry est un additif biologique polyvalent pour les foins et enrubannages de graminées. Photo : N.Tiers/Pixel image

Pour une utilisation optimale de son additif microbiologique Silo-King® Dry, s’appliquant directement sur le fourrage au moment du pressage, Jouffray-Drilaud optimise le procédé d’application.

Betador

Ecopsi innove la conservation de la betterave

Le Betador est obtenu par broyage, pressage et ensilage de la betterave. Le produit est consommable 48h après fermentation. Photo : N.Tiers/Pixel Image.

Alors que les betteraves fourragères sont habituellement conservées fraîches, en tas, la société Ecopsi propose un nouveau mode de conservation : les betteraves sont broyées, pressées et ensilées.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site