La référence technique au service des éleveurs

jeunes bovins

Alimentation

Maïs grain humide : complément ou base de la ration

Le maïs grain humide peut compléter des rations à base d'ensilage de maïs ou d'herbe conservée. CP : Tof Locoste/Adobe Stock

Le maïs grain humide (MGH) est un aliment riche en énergie. Il peut s’utiliser aussi bien comme complément que comme base d’une ration. En complément, il s’intégrera dans des rations à base de maïs ensilage ou d’herbe conservée. Comme base, il devra être complété d’un fourrage fibreux.

Filière viande bovine

La France compte 80 700 élevages de bovins allaitants

Publié le 18/05/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
La France compte 80 700 élevages de bovins allaitants. CP : Ivonne Wierink/Adobe Stock

Avec presque quatre millions de vaches allaitantes, la France est le premier pays européen de vaches allaitantes. Malgré un nombre d’élevages en baisse, le principal bassin de production de bovins allaitants se trouve en Nouvelle-Aquitaine. 

Conjoncture viande bovine

Les cours de la vache R au plus haut depuis 4 ans !

Publié le 19/04/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Les cours de la vache R aux plus haut depuis 4 ans ! ©scpictures/AdobeStock

Après un trimestre écoulé, l’Institut de l’élevage dresse le bilan des prix de la viande bovine française.

Filière viande

Les performances de la VBF soutiennent les cours

Publié le 22/03/2021 par Hélène Flamant dans
La forte demande pour la viande bovine française soutient les cours des vaches sur le dernier mois (S6 à S9). ©Robert Leßmann/Adobe Stock

« La forte demande pour la viande française soutient les prix des vaches. Les cours des JB restent bas mais commencent à se redresser, notamment grâce aux ventes vers l’Allemagne », observe l’Institut de l’élevage dans sa dernière note « Tendances Lait & Viande ».

Alimentation

Engraisser les bovins avec de la crème de pois, est-ce bénéfique ?

Publié le 01/03/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Engraisser les bovins avec de la crème de pois, est-ce bénéfique ? ©MD.Guihard/Pixel6TM

La station expérimentale Arvalis de Saint-Hilaire-en-Woëvre a réalisé un essai en incorporant de la crème de pois dans la ration de bovins à l’engraissement. 

Conjoncture viande bovine

Les cours des vaches restent soutenus

Publié le 18/01/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Malgré le contexte, les cours des vaches restent soutenus ! ©JC DRAPIER/Adobestock

« L’année 2021, s’ouvre sur un contexte incertain, avec la fermeture quasi généralisée de la restauration en Europe jusqu’à une date indéterminée », c’est le constat que dresse l’Idele en ce début d’année.
 

Interbev

Nouveau cahier des charges « Préparation sanitaire des broutards »

Publié le 15/01/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Nouveau cahier des charges : « Préparation sanitaire des broutards ». ©qech/AdobeStock

Interbev vient de lancer le cahier des charges « préparation sanitaire des broutards ». Son objectif ? Favoriser le développement des pratiques de préparations des broutards pour l’engraissement. Destiné aux bovins allaitants mâles et femelles vendus vifs, il s’inscrit sans la stratégie préventive du plan gouvernemental Ecoantibio 2. 
 

Filière jeunes bovins

Optimiser les distances de transport entre le naisseur et l’engraisseur

L'unité Bioepar de l'Inrae a conçu un algorithme permettant d'optimiser les distances de transport des jeunes bovins. ©Pixel6TM

L’unité Bioepar de l’Inrae, en partenariat avec Ter’Elevage, a étudié l’impact des distances de transport sur les performances des jeunes bovins à l’engraissement et développé un algorithme visant à les optim

Conjoncture viande française

Les cours des jeunes bovins piétinent

Publié le 18/11/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Les cours des jeunes bovins piétinent. ©Friedberg/AdobeStock

Deux semaines après le début du reconfinement, l’Idele fait le bilan du cours de la viande en France. 

Pomme de terre

Une ration qui donne la patate !

La pomme de terre un coproduit adapté aux bovins. CP : L.Page/Cniel

En France, l'une des conséquences de la crise du Covid-19 est un surplus de pommes de terre estimé à 450 000 tonnes. Alors que le Groupement interprofessionnel de la pomme de terre (GIPT) demande une aide d’urgence pour la filière, l’Institut de l’élevage propose de valoriser cette production dans l’alimentation des bovins.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site