La référence technique au service des éleveurs

loi EGALIM

Loi Egalim

Politiques et producteurs mobilisés pour le respect de la loi Egalim

Publié le 19/02/2021 par Hélène Flamant dans
"En 2021, la FNPL sera, dans toute la France, mobilisée pour s’assurer que la loi est respectée". ©Parilov/AdobeStock

Alors que les négociations commerciales annuelles vont bientôt toucher à leur fin, politiques et producteurs restent mobilisés pour faire respecter la loi Egalim.

Négociations commerciales annuelles

D’« importantes divergences » et un renforcement des contrôles »

Alors que la chaîne alimentaire fait front depuis le premier jour de la crise sanitaire et que les producteurs comme les entreprises agro-alimentaires font face à des pertes de débouchés liées à la fermeture de la restauration, que les coûts ont augmenté pour l’ensemble des maillons, les ministres font part de leur incompréhension face à certains comportements. ©Belish/Adobestock

Alors que les négociations commerciales annuelles battent leur plein et doivent être conclues d’ici le 1er mars, le Comité de suivi des relations commerciales qui a réuni, le 29 janvier, tous les maillons de la chaîne agroalimentaire, a fait émerger d’« importantes divergences » dans l’analyse de la situation par les transformateurs et les distributeurs

Filière laitière

La FNPL appelle au paiement d’un juste prix du lait

« En solidarité aux producteurs, les industriels et les distributeurs doivent renvoyer l’ascenseur par le paiement d’un juste prix du lait, et ce dès le mois de mai », explique la FNPL. CP : C.Helsly/Cniel

La FNPL appelle les industriels et les distributeurs à respecter la loi EGalim sur le paiement du prix du lait. «  L'état d'urgence sanitaire n'est pas la fin de l'État de droit et des EGA. »

FranceAgriMer

Prix du lait payé au producteur : « Une évolution atypique » en 2019

Pour FranceAgriMer, la mise en œuvre de la loi EGalim pourrait expliquer notamment l’absence de baisse saisonnière du prix du lait au printemps. CP : C.Helsly/Cniel.

Dans un panorama de facteurs plutôt négatifs pour la production laitière en 2019, le prix du lait payé au producteur a connu une évolution haussière tout au long de l’année, indique FranceAgriMer dans son bilan 2019 des marchés des produits laitiers, carnés et avicoles publié en février.

Lait

La hausse de rémunération ne profite pas à tous les éleveurs, selon la FNPL

Le niveau de rémunération des éleveurs est significativement en hausse dans les coopératives locales et régionales et chez les industriels Bel et Savencia. Pourtant, une différence de taille apparaît entre ces deux opérateurs de droit privé, selon la FNPL. CP : C. Helsly/Cniel

Quels sont les opérateurs, les coopératives et les distributeurs qui jouent le jeu de la répartition de la valeur promise aux éleveurs par la loi EGalim ? Pour le savoir, la Fédération nationale des producteurs de lait (FFNPL) a entrepris un travail de relevé des prix effectivement pratiqués auprès des éleveurs et en magasin.

Accord de partenariat

Lidl revalorise le prix du lait à 355 €/1000 l pour les producteurs de Lactalis

L’engagement de Lactalis et Lidl porte sur 43 millions de litres, soit la totalité des volumes de lait des marques nationales distribuées dans les supermarchés LIDL.

L’enseigne Lidl France a annoncé s’engager à augmenter le prix du lait à 355 €/1 000 l prix de base PGC, soit 370 €/1 000 l toutes primes confondues sur les produits de marque nationale du Groupe Lactalis.

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site