La référence technique au service des éleveurs

maïs ensilage

Estimations au 31 août 2015

Le revenu en élevage laitier décroche de 15 000 €

La forte baisse du prix du lait à la production entraîne une forte chute du revenu des éleveurs en 2015, d’autant que dans certaines régions la canicule et la sécheresse ont affecté la production par vache. Photo : A. Cotens/ Pixel image

Le revenu des exploitations bovins laitiers s’inscrit en forte chute en 2015, selon une étude du département économie de l’Institut de l’élevage. Ce dernier a estimé le RCAI (revenu courant avant impôt et cotisations sociales) sur un groupe d’exploitations laitières spécialisées de plaine et un autre de montagne.

Ferme expérimentale de Mauron

Une piste pour réduire le coût alimentaire des JB

La substitution du soja par de la luzerne ou du trèfle violet sous forme enrubannée se traduit, dans une ration à base de blé, par une amélioration du revenu d’environ 10 %.  Photo : D. Bodiou/pixel image

Introduire de la luzerne ou du trèfle violet dans une ration jeunes bovins à base de blé améliore le revenu, alors que celui-ci est légèrement dégradé avec une ration à base de maïs ensilage. Tel est l’enseignement d’une étude menée à la station expérimentale bovine de Mauron (Morbihan).

Engraissement jeunes bovins

Ration JB maïs-luzerne : des ajustements à prévoir

Dans les conditions de l’essai, la ration maïs ensilage + luzerne entraîne une baisse de croissance de 100g. Une baisse de performances peut-être liée à une diminution de la densité énergétique de la ration.

La luzerne enrubannée comme seul complément azoté d’une ration à base de maïs ensilage faiblement complémenté en énergie, entraîne une baisse des croissances et une dégradation de l’indice de consommation des jeunes bovins.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site