La référence technique au service des éleveurs

mammites

Qualité du lait

Maîtriser les mammites avec moins d'antibiotiques

Baisse de la production laitière, réformes anticipées, lait écarté, frais vétérinaire, perte de temps à la traite... sont autant de conséquences des mammites. L'impact économique d'une mammite clinique s'élève à 230 euros/vache/an. La perte de revenu peut aller jusqu’à -30 euros/1000l. © M.Lecourtier/Pixel Image.

Le plan Écoantibio 2017 impose la réduction, sur cinq ans (2012-2017), de 25% de l’usage des antibiotiques. Et pourtant, la plupart des éleveurs laitiers traitent encore systématiquement les vaches au moment du tarissement avec un antibiotique intramammaire.

Conduite alimentaire des vaches laitières

Et si on simplifiait la ration ?

Les vaches ayant reçu la ration complexe ont moins ingéré et donc moins produit de lait, conséquence probable d’un encombrement supérieur de la ration complexe et donc d’un apport énergétique quotidien moindre. Photo : N.Tiers/Pixel Image

Les résultats d'une étude menée à la ferme expérimentale des Trinottières (49), comparant une ration "simple" et une ration "complexe" sur les critères de production, santé et reproduction, ont été présentés lors des 22es journées 3R qui se sont déroulées les 2 et 3 décembre 2015 à Paris.

Denis Richard, Loire-Atlantique

Surveiller la température des vaches en continu

Denis Richard, éleveur en Loire-Atlantique, utilise le service San'Phone. En surveillant l'évolution de la température des vaches, il détecte précocement leurs troubles de santé.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site