La référence technique au service des éleveurs

MSA

Prévention mal-être

Une plateforme de discussion en ligne pour Agri’Ecoute

Publié le 06/12/2021 par Agathe Legendre dans
Agri'ecoute fonctionne week-end et nuit compris. Photo remise par la MSA

Agri'écoute, le service d'écoute de la MSA des actifs agricoles en difficulté, intègre désormais une plateforme sécurisée de discussion en ligne qui permet de prendre contact avec un psychologue clinicien 24h/24.

Santé et prévention

Un plan d’action gouvernemental contre la détresse des agriculteurs

Publié le 24/11/2021 par Agathe Legendre dans
Les exploitants agricoles représentent la catégorie professionnelle la plus touchée par le suicide. Photo :  auremar/Adobe Stock

Près d’un an après le rapport Damaisin, remis en décembre 2020 à Jean Castex, Premier ministre, le Gouvernement dévoile le 23 novembre 2021 sa feuille de route pour la prévention du mal-être et l’accompagnement des agriculteurs en difficulté.

L’allocation journalière de proche aidant (AJPA)

Le statut d’aidant désormais indemnisé

L’allocation journalière de proche aidant (AJPA) indemnise la réduction ou la cessation d’activité professionnelle pour accompagner un proche fragilisé. CP : motortion/Adobe Stock

Depuis le 30 septembre 2020, les aidants salariés ou travailleurs indépendants relevant du régime agricole qui cessent ou qui réduisent temporairement leur activité pour s’occuper d’une personne handicapée ou en perte d’autonomie peuvent percevoir l’allocation journalière de proche aidant (AJPA).

Santé

La MSA prend en charge à 100 % le test du Covid-19

Pour les personnes qui présentent les symptômes du Covid-19, la MSA prend en charge à 100 % le test prescrit par le médecin. CP : Near/Adobe Stock

Alors que la France vient d’entamer sa première phase de déconfinement, la MSA indique veiller à appliquer toutes les mesures destinées à limiter la circulation du virus, à protéger la population et à faciliter l’accès aux soins. 

MSA

Un dispositif exceptionnel pour le paiement des cotisations du mois d'avril

Afin de tenir compte de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur l'activité économique, la MSA accompagne les entreprises agricoles et propose un dispositif exceptionnel pour le paiement des échéances du mois d'avril. CP : Jérôme Rommé/Adobe Stock.

Afin de tenir compte de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur l'activité économique, la MSA propose aux entreprises agricoles un dispositif exceptionnel pour le paiement des cotisations du mois d'avril.

Coronavirus

Des mesures de report de paiement des cotisations MSA

La MSA a mis en place des mesures exceptionnelles de report de paiement des cotisations pour les exploitants et pour les chefs d'entreprise agricole. CP : Ricochet64/AdobeStock

En pleine crise sanitaire, la MSA a mis en place un dispositif exceptionnel d’accompagnement pour le paiement des cotisations. Le prélèvement de celles-ci peut être reporté sans aucune pénalité pour les exploitants et pour les chefs d’entreprise agricole dont l’échéance est fixée entre le 12 et le 31 mars 2020.

Travail et numérique

Le robot de traite améliore la vie au travail

Si le robot de traite apporte du confort de travail, la contrainte devient mentale face à l’abondance de données.

Le robot de traite améliore les conditions de travail : c’est la conclusion d’une étude menée par l’Aract Grand Est en partenariat avec la MSA, sur la base d’entretiens réalisés auprès de 29 exploitations du Grand Est.

Employeurs agricoles

Un nouveau TESA déployé à partir du 1er avril

Avec le nouveau TESA, les employeurs peuvent réaliser en une seule déclaration diverses formalités: déclaration préalable à l'embauche, modification du contrat de travail, émission des bulletins de salaire, production des documents RH…

À compter du 1er avril prochain, les employeurs agricoles pourront déclarer leurs embauches et réaliser leurs bulletins de salaire grâce au nouveau TESA, ou titre emploi simplifié agricole.

Statistiques agricoles

Le recul démographique se poursuit en élevage

Dans l’élevage laitier, les effectifs de chefs d’exploitation ont diminué de 3,4 % entre 2016 et 2017.

Au 1er janvier 2017, 453 113 chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole sont dénombrés en France métropolitaine, soit un effectif en baisse de 1,9 % par rapport au 1er janvier 2016, selon la Mutualité sociale agricole (MSA).

Dispositif gouvernemental

L'élevage lait 1er bénéficiaire de l’aide au répit

Publié le 12/03/2018 par Danielle Bodiou dans
Les bénéficiaires de l’aide au répit sont surtout des hommes, dans la tranche d’âge 41-60 ans. Les branches professionnelles les plus représentées sont l’élevage lait et l’élevage viande.

Fin 2016, le gouvernement allouait à la Mutualité sociale agricole (MSA) une enveloppe exceptionnelle de 4 millions d’euros pour mettre en place l’aide au répit pour les exploitants agricoles en situation de burn-out ou d’épuisement professionnel.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site