La référence technique au service des éleveurs

production laitière

Production laitière

La collecte laitière de 2020 retrouve son niveau de 2018

Publié le 15/01/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
La collecte laitière de 2020 retrouve son niveau de 2018. ©H.Grare/TerroirEst

Même si la collecte laitière française a terminé l’année 2020 en retrait par rapport à 2019, elle reste dans son ensemble stable. 
Dans son dernier rapport, l’Idele met en évidence la baisse de la production de lait français au 4e trimestre 2020.

Santé animale

Comment prévenir une "fièvre de lait"

Publié le 30/10/2020 par dans
La prévention de la fièvre de lait passe par une alimentation précise des vaches taries, selon trois phases : tarissement, préparation au vêlage et au vêlage. ©C. Lamy-Grandidier/Pixel6TM

La maîtrise de la régulation de la calcémie au vêlage réside dans une alimentation précise des vaches taries : notamment une maîtrise des apports de calcium, de phosphore et de magnésium et de l’équilibre acido-basique des rations (BACA).

Production laitière

Des exportations dynamiques en mars 2020

La météo, le recul du cheptel laitier et les incitations à moins produire ont entraîné une diminution de la production laitière en avril 2020. CP : N.Carnet/Cniel

Dans son point hebdomadaire, l’Institut de l’élevage revient sur les dernières tendances de la collecte laitière et notamment sur l’impact du confinement pour les marchés laitiers. 

Filière laitière

La FNPL appelle au paiement d’un juste prix du lait

« En solidarité aux producteurs, les industriels et les distributeurs doivent renvoyer l’ascenseur par le paiement d’un juste prix du lait, et ce dès le mois de mai », explique la FNPL. CP : C.Helsly/Cniel

La FNPL appelle les industriels et les distributeurs à respecter la loi EGalim sur le paiement du prix du lait. «  L'état d'urgence sanitaire n'est pas la fin de l'État de droit et des EGA. »

Production laitière

« J'ai joué sur le tarissement et la ration pour réduire les volumes de lait »

Publié le 30/04/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Olivier Sourdin, éleveur en Ile-et-Vilaine, a dû réduire sa production laitière de 2 % en avril. CP : DR

Olivier Sourdin est éleveur de vaches laitières en Ile-et-Vilaine. Cet agriculteur conduit sur 52 hectares son troupeau de 55 prim’holstein en agriculture biologique et produit 310 000 litres à l’année. 

Sillon d'Avenir

Une production multipliée par quatre grâce à un nouveau bâtiment

Direction la Loire pour le 10e épisode de Sillon d'Avenir ! Photo : DR
Dans la Loire, Roland Lassaigne et son épouse possèdent une exploitation de 250 ha avec 150 montbéliardes pour une production de 1,1 million de litres de lait.

« Perspectives agricoles 2019-2028 » de l’OCDE et de la FAO

Les pays en développement, moteurs du marché mondial du lait

D’ici à 2028, la production mondiale de lait devrait croître de 1,7% par an, plus de la moitié de cette hausse provenant de l’Inde et du Pakistan. ©Alexandra Giese/AdobeStock

L'Organisation des nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont publié le 8 juillet les « 

Conjoncture laitière

Des perspectives favorables sur le marché mondial

Le prix de lait de vache conventionnel gagne 22 € par rapport à l'année 2018.

Les prix des produits laitiers industriels retrouvent une situation davantage équilibrée. Le prix du beurre baisse régulièrement depuis un an tout en restant à des niveaux relativement élevés au regard de la moyenne des dix dernières années.

Conjoncture laitière

La production laitière retrouve un peu de vigueur !

La collecte de lait retrouve enfin son niveau de l’année précédente.

Les prix des produits laitiers industriels ont peu évolué au cours de ces dernières semaines. Le prix du beurre s’est stabilisé depuis le début de l’année 2019 en étant un peu en dessous de 4 500 € la tonne.

Conjoncture laitière

Le marché des produits laitiers retrouve une situation plus équilibrée

Selon l’enquête mensuelle laitière de FranceAgriMer, le prix standard du lait de vache conventionnel était au mois de janvier 2019 de 332 € les mille litres.

L’année 2019 démarre dans un contexte d’offre et de demande plus favorable qu’en 2017 et qu'en 2018. Le marché des produits laitiers industriels retrouve depuis quelques mois une situation davantage équilibrée. Pour autant, il convient de rester prudent sur les perspectives de l’ensemble de l’année 2019.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site