La référence technique au service des éleveurs

veaux

Veaux et génisses

Savez-vous conserver votre colostrum ?

Publié le 20/01/2021 par dans
Le colostrum de conservation peut servir à compléter un colostrum frais. ©Pixel6TM

Lorsque vous avez du colostrum de qualité, vous pouvez le conserver. Il vous sera très utile. En effet, avoir une banque de colostrum dans son élevage est stratégique lorsque le colostrum de certaines vaches est de mauvaise qualité ou indisponible.

Santé

Écornage des veaux facile, efficace et sans douleur

Publié le 06/01/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Écornage des veaux facile, efficace et sans douleur. ©A.Coronel/TerroirEst

Réduire le stress, les contraintes et les risques de l’écornage, tant pour l’éleveur que pour les veaux, nécessite d’en maîtriser les points clés : une intervention précoce, une bonne contention, le choix d’un outil pratique, et enfin la prise en charge de la douleur et de l’inflammation. 

Agriculture bio

Veaux sous nourrice : des effets bénéfiques sur la santé et la croissance

"La présence de vaches nourrices en première saison de pâturage semble avoir un effet protecteur vis-à-vis des strongles gastro-intestinaux", explique Caroline Constansis. ©Diane/AdobeStock

Moins de diarrhées, une infestation modérée par les strongles gastro-intestinaux, une croissance soutenue des veaux : tels sont les avantages de la conduite des veaux sous nourrice relevés par Caroline Constansis dans le cadre de sa thèse réalisée à Oniris à Nantes.

Alimentation

Moins de travail et un sevrage précoce des veaux, c’est possible !

Limiter les rations en lait et augmenter le niveau de concentrés dès la troisième semaine préparent mieux les veaux au sevrage. CP : M-D.Guihard/Pixel6TM

Les essais de la ferme expérimentale des Trinottières, située dans le Maine-et-Loire, confirment l’intérêt de limiter les rations de lait au profit des concentrés pour assurer un sevrage plus serein mais aussi plus économe en temps et en coût alimentaire.

Covid-19

Le marché du veau fait grise mine

En France comme aux Pays-Bas, le marché du veau n'est pas à la fête. CP : L.Page/Cniel

Après plus d’un mois de confinement lié à l'épidémie de coronavirus, l’Idele fait le point sur la conjoncture bovine, et notamment sur le marché des veaux de boucherie.

Traitements individualisés

Baisse de 40 % des antibiotiques dans les élevages

Le niveau d’exposition des veaux aux antibiotiques est passé de 5,74 en 2013 à 3,41 en 2016-2017, soit une baisse de 40 %.

Le niveau d’exposition des veaux aux antibiotiques est passé de 5,74 en 2013 à 3,41 en 2016-2017, soit une baisse de 40 %. C’est ce que révèlent les résultats de l’observatoire pérenne des usages d’antibiotiques en production de veaux de boucherie mis en place par l’Anses -

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site