La référence technique au service des éleveurs

Bâtiments jeunes bovins

Appréhender la ventilation d’été

Pour qu'elle soit efficace, la ventilation d'été doit être réfléchie dès la conception du bâtiment.

Trop de courants d’air en hiver et pas assez en été est désagréable pour nous autres les hommes. Il en va de même pour les bovins. Et d’autant plus pour ceux qui sont en bâtiment toute l’année. Il convient donc d’y veiller pour les jeunes bovins à l’engraissement.

Un mètre carré par 100 kg de poids vif est sans doute l’indicateur le plus universel que l’on puisse imaginer pour déterminer la surface nécessaire au logement des jeunes bovins. Mais il est a priori bien maîtrisé aujourd’hui par la plupart des éleveurs.

C’est désormais l’ambiance au sein du bâtiment à laquelle il convient de veiller plus attentivement. 

 "La principale difficulté dans le logement des jeunes bovins est la ventilation du bâtiment, assure Stéphane Mille, chef projets bâtiment d’élevage au sein de l’Institut de l’élevage. Simplement parce que le bâtiment est aussi bien utilisé en été qu’en hiver. Il faut donc combiner ventilation d’hiver, dont on maîtrise les principes, et ventilation d’été dont tous les aspects ne sont pas forcément connus… Une particularité qu’il convient de prendre en compte dès la conception du bâtiment."

Trop de courants d’air en hiver et pas assez en été peuvent être source d’inconfort pour les animaux.

La ventilation d’été à garder en tête

Les bovins sont beaucoup plus sensibles au chaud qu’au froid. En été, il est donc important de tout mettre en œuvre pour évacuer la chaleur du bâtiment. Au contraire de l’hiver, il ne faut donc pas hésiter à créer un courant d’air directement sur les animaux. La conception du bâtiment doit donc aider à cela.

Le recours à la ventilation mécanique peut être envisagé si la conception du bâtiment empêche une ventilation naturelle efficace, sous réserve de consentir un investissement supplémentaire et des frais de fonctionnement. Les solutions les plus fréquentes correspondent à deux types de ventilateurs soit à flux horizontal ou bien à flux vertical.
 

Cultivar élevage évoque plus largement les bâtiments d’engraissement dans le dossier équipement de son numéro d’octobre 2018 (n°711).

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.