La référence technique au service des éleveurs

Robot de traite

DeLaval lance le VMS V300

Publié le 28/06/2018 par Gael LANDAIS dans
Le DeLaval VMS 300 est en fonctionnement depuis 6 mois au Gaec de la Motte Comté. CP : Gaël Landais
C’est en Mayenne, terre d’élevage, que DeLaval a décidé de réunir ses partenaires pour le lancement du nouveau robot de traite VMS V300. Le Gaec de la Motte Comté a eu le privilège d’être l’une des deux exploitations pilotes pour ce projet. Le robot est en fonctionnement depuis Janvier 2018. 
 
DeLaval affiche le VMS V300 comme sa 4e génération de robot de traite. Ce robot moderne et connectée se veut simple d’utilisation, économique avec des couts d’entretien réduits. Le VMS V300 intègre plusieurs nouveaux équipements. Concernant la partie "ordinateur", il se dote du InControl qui est une nouvelle interface tactile. Elle donne accès aux informations et au contrôle du système à distance via un smartphone connecté en wi-fi. 


L'interface InControl est disponible, à distance, sur smartphone. CP : Gaël Landais


 Outre la partie interface, le robot est doté du nouveau système de vision DeLaval InSight. D’après le constructeur, cette technologie de vision assure un branchement souple, rapide et précis. De plus l’éleveur n’a plus besoin de renseigner la position des trayons. Le robot est capable de brancher une vache en deux fois moins de temps que l’ancien modèle. Afin de garantir une hygiène sécurisée en sortie de traite, un nouveau moyen de pulvérisation est intégré. DeLaval affirme un taux de recouvrement des trayons de 99%. La consommation de produit d’hygiène de traite est alors de 5 ml/VL.


Le système InSight modélise les trayonsn en 3D pour plus de précision. CP : Gaël Landais


Le VMS V300 reçoit également un nouveau gobelet préparateur PureFlow. Celui-ci est transparent, afin que l’éleveur autoévalue la propreté́ et le bon fonctionnement du gobelet. Le parcours du lait jusqu’au tank a été revisité. Il est désormais raccourci pour diminuer le seuil de lipolyse. Le temps de lavage a également été revu. Un gain de 2 minute par cycle est annoncé par le constructeur.
 
Le constructeur annonce un coût d’entretien diminué de 1 500 €/an. L’entretien se fait une fois par trimestre sur une demi-journée. Trois contrats d’entretien sont disponibles avec une garantie de quatre ans extensible à 8 ans.  Côté consommation d’énergie, le constructeur suédois a souhaité la réduire de 18 % pour l’eau et 10 % pour l’électricité.
 
Le nouveau robot de traite automatisé DeLaval VMSTM V300 est disponible à la vente. Les premières livraisons sont attendues à l’automne 2018.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.