La référence technique au service des éleveurs

Sommet de l’élevage

Objectif : 95 000 visiteurs

 Le Sommet de l’élevage attend plus de 95 000 visiteurs cette année. © C.Lamy-Grandidier/Pixel6TM

Du 2 au 4 octobre, rendez-vous à Clermont-Ferrand pour la 28eédition du Sommet de l’élevage. Cette année encore, la Grand halle d’Auvergne est prête à accueillir plus de 2 000 animaux à haute valeur génétique dont 23 races bovines, 26 races ovines et 21 races équines. 

Cette année, 1 550 sociétés seront présentes soit une quarantaine de plus que sur l’édition précédente. Parmi elles, 300 sont des entreprises étrangères venant de 32 pays. Elles exposeront leurs offres dans les secteurs du machinisme agricole, des équipements, des fournitures et des services pour l’élevage. De plus, pour la première fois, les visiteurs pourront découvrir un espace entièrement dédié aux start-up agricoles. Le Sommet ne cache pas ses ambitions puisqu’il attend plus de 95 000 visiteurs principalement des professionnels. 

Durant les trois jours du Sommet, des animations professionnelles, des rendez-vous d’affaires, des visites d’élevages ainsi que 70 colloques et conférences viendront s’ajouter aux diverses présentations animales, aux ventes aux enchères et aux concours. 

Concours national blonde d’Aquitaine

Après son premier Concours national à Clermont-Ferrand en 2012, c’est la seconde fois de son histoire que la blonde sera la vedette du Sommet. Les 350 plus belles blondes accompagnées de leur 140 éleveurs exposants venus de 35 départements défileront dans la salle de spectacle du Zénith sous les yeux des visiteurs durant trois demi-journées. 

En complément du concours, de nombreuses animations sont programmées autour de la race comme des présentations génétiques ainsi qu’une vente aux enchères d’animaux de haut niveau génétique, le 3 octobre en fin de journée. 

Deux autres concours nationaux

Trois races bovines seront représentées dont la race hereford qui organisera son Concours national avec les 24 meilleurs animaux français de la race. 

Les ovins ne sont pas en reste puisque la race Île-de-France bénéficie également de son Concours national. Quatorze éleveurs sont en lice et concourront le mercredi 2 octobre de 8h30 à 12h30 soit plus de 180 animaux.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.