La référence technique au service des éleveurs

arvalis-institut du végétal

Floraison du maïs fourrage

Les clés pour récolter au bon stade

La floraison du maïs n’est pas forcément celle qu’on croit : c'est la floraison femelle qui correspond à l’apparition des soies à la pointe des épis.

La floraison, correspondant à la sortie des soies, est le premier indicateur de la précocité de la culture. Connaître la date de floraison permet d’anticiper la date de récolte des maïs fourrage. Compte-tenu des conditions très variables de l’année, une attention toute particulière est requise. Et puisque chaque cas est particulier, il est recommandé de noter la floraison.

Fertilisation du maïs fourrage

Jusqu'à 80% des besoins couverts par les effluents

Plus de 80 % des parcelles de maïs fourrage reçoivent une fumure organique : un intérêt économique et environnemental appréciable.

Dans un contexte où la recherche de la compétitivité est au coeur des préoccupations des éleveurs, les effluents d’élevage s’avèrent précieux pour maîtriser les charges de fertilisation du maïs fourrage. Voici les recommandations d’Arvalis-Institut du

Conduite du maïs

Cultan, une nouvelle méthode de fertilisation

L'outil inspiré de la méthode CULTAN permet de fertiliser le maïs un rang sur deux. Photo : DR

Arvalis-Institut du végétal et ses partenaires du projet INDEE ont mis au point un outil d’injection de l’azote sous forme solide un rang de maïs sur deux, inspiré de la méthode CULTAN. Objectif : réduire les pertes d’azote par volatilisation.

Date N'Prairie

Positionner le 1er apport d'azote au plus juste

Les travaux conduits par l’ITCF dans les années 1980 ont montré que l'apport d'azote sur des prairies à base de graminées à une date correspondant à une somme de températures de 200°C (base 0°C) depuis le 1er janvier était le meilleur compromis. Photo : N.Tiers/Pixel Image

Pour aider les agriculteurs à piloter au mieux la fertilisation de leur prairie, Arvalis-Institut du Végétal a mis au point Date N'Prairie, un outil gratuit en accès libre sur ordinateur, tablette et smartphone, qui permet de positionner au plus juste la date du premier apport d'azote sur prairies à base de graminées.