La référence technique au service des éleveurs

autonomie alimentaire

Filières animales

Sur le chemin de l'autonomie protéique

Photo : H.Flamant/Terroir Est.

La région Grand Est aurait de quoi fournir les filières animales en protéines.

AutoSysEl

Un site Web dédié à l’autonomie alimentaire

AutoSysEl propose un diagnostic pour évaluer son niveau d’autonomie massique. Photo : H.Grare/Pixel image

Connaissez-vous l’autonomie alimentaire de votre exploitation ? AutoSysEl, propose un diagnostic pour évaluer son niveau d’autonomie massique, mais aussi des leviers techniques pour améliorer l’autonomie alimentaire de son élevage.

Innov’actions en Pays de la Loire

Des arbres aux rations autonomes pour les bovins

La journée Cultures et fourrages bio à Couffé (44) a réuni 190 éleveurs et étudiants. Photo : M.-D. Guihard/Pixel image

L’une des journées dédiées aux innovations en élevage bovin a permis à 190 éleveurs de s’initier à l’agroforesterie et à la confection de mélanges de céréales et de protéagineux pour les rations alimentaires bio.

Graines d'agriculteurs - Martin Gabriel

Préserver la santé de ses sols et de ses animaux

Martin Gabriel exploite 242 ha dont 212 ha de cultures et produit 750 000 l de lait. Photo: T&V Productions

Martin Gabriel est un jeune agriculteur installé à Nubécourt dans la Meuse. Il fait partie des dix finalistes de l’édition 2016 du concours Graines d’Agriculteurs.

Concours prairies

Vers l’autonomie protéique avec la luzerne

Chaque année à l’occasion du Concours prairies, des centaines d’étudiants en BTS réfléchissent à l’amélioration des systèmes fourragers dans des cas concrets d’exploitations agricoles. Photo : Gnis.

Gérard Lagrange, naisseur-engraisseur de limousines à Saint Priest Ligoure (Haute-Vienne), recherche avant tout l’autonomie alimentaire et protéique de son exploitation. Dans le cadre du Concours prairies du Gnis en 2013-2014, deux étudiants ont réfléchi avec lui à la manière d'atteindre cet objectif.

Bassin allaitant charolais et limousin

Deux prairies "idéales" en pâture et fauche bio

Dans un essai qui a duré 4 ans (2009-2012), six prairies multi-espèces ont été testées en grandes parcelles de 160 m2 et pâturées par 21 vaches limousines et leurs veaux. Photo P. Pelletier Arvalis

Depuis 2000, avec sa conversion partielle à l'agriculture biologique, la Ferme expérimentale des Bordes dans l'Indre a conduit des essais afin d'évaluer les prairies multi-espèces pour une utilisation en fauche ou en pâturage.