La référence technique au service des éleveurs

Cniel

Conjoncture laitière

Des perspectives favorables sur le marché mondial

Le prix de lait de vache conventionnel gagne 22 € par rapport à l'année 2018.

Les prix des produits laitiers industriels retrouvent une situation davantage équilibrée. Le prix du beurre baisse régulièrement depuis un an tout en restant à des niveaux relativement élevés au regard de la moyenne des dix dernières années.

Conjoncture laitière

La production laitière retrouve un peu de vigueur !

La collecte de lait retrouve enfin son niveau de l’année précédente.

Les prix des produits laitiers industriels ont peu évolué au cours de ces dernières semaines. Le prix du beurre s’est stabilisé depuis le début de l’année 2019 en étant un peu en dessous de 4 500 € la tonne.

Bâtiments d'élevage laitier

S'adapter dès maintenant au changement climatique

Modifier les bardages en ajoutant des ouvertures modulables est une possibilité pour augmenter le confort des vaches laitières en période estivale. Photo : ©H.Flamant/Terroir Est

Depuis un an, et dans le cadre du projet Climalait, la filière laitière s'intéresse à l'adaptation des bâtiments d'élevage laitier face au changement climatique. Les premières pistes d'adaptation ont été évoquées à l'occasion de la conférence Grand angle lait organisée le 2 avril dernier par l'Institut de l'élevage.

Conjoncture laitière

Le marché des produits laitiers retrouve une situation plus équilibrée

Selon l’enquête mensuelle laitière de FranceAgriMer, le prix standard du lait de vache conventionnel était au mois de janvier 2019 de 332 € les mille litres.

L’année 2019 démarre dans un contexte d’offre et de demande plus favorable qu’en 2017 et qu'en 2018. Le marché des produits laitiers industriels retrouve depuis quelques mois une situation davantage équilibrée. Pour autant, il convient de rester prudent sur les perspectives de l’ensemble de l’année 2019.

Conjoncture laitière

La situation du marché des produits laitiers s'améliore sensiblement

Depuis cet été, les sondages de collecte de France AgriMer présentent chaque semaine une baisse de 3 à 5 %.

La conjoncture s'est sensiblement améliorée au cours des derniers mois. Les stocks d'interventions de poudre de lait écrémé ont quasiment disparus tandis que la production laitière en Europe affiche une baisse régulière sur une période de cinq mois consécutifs entre août et décembre 2018. 

Conjoncture laitière

Au Brexit près, les signaux du marché sont plutôt positifs

La production laitière en Europe diminue régulièrement depuis le mois d’août. En France, cette tendance baissière est particulièrement marquée, elle devrait se prolonger jusqu’au printemps, en raison du manque de stocks fourragers dans de nombreuses régions.

Le marché des produits laitiers industriels s'est considérablement assaini au cours des derniers mois. Les excédents de poudre de lait écrémé au sein de l'Union européenne ont quasiment disparu, tandis que la production laitière en Europe diminue régulièrement depuis le mois d'août.

Question de santé spécial boiteries

Les six étapes clés du parage préventif

Florent Henriet, éleveur dans le Doubs, réalise le parage fonctionnel.
Pour ce nouvel épisode de Question de santé spécial boiteries, direction le Doubs. Au Gaec du Séquoia, Florent Henriet éleve 150 montbéliardes sur 250 ha pour une production annuelle de 850 000 l...

Transformation laitière

L'industrie laitière, un atout pour la filière lait de vache

"Les allégations éthiques (emballage durable, bien‐être animal) et/ou naturelles (pas d’additifs, de conservateurs, bio, non‐OGM) sur les nouveaux produits alimentaires se développent fortement à l’échelle mondiale", observe Benoît Rouyer, du Cniel.

Benoît Rouyer, directeur du service économie et territoires au Cniel, a dressé, à l’occasion d’une conférence organisée sur le Space, le panorama des grandes tendances d’investissement dans la transformation laitière, dans le monde et en Europe, ainsi que les principales opérations de croissance exte

Environnement

La filière laitière engagée pour le climat

Le secteur laitier s'engage à réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre par litre de lait d'ici 2025.

Lors de la conférence "Face au changement climatique, la filière laitière en mouvement", organisée jeudi 14 juin à Paris, l’APCA, FCEL, l’Institut de l’élevage et le CNIEL ont signé la nouvelle feuille de route climatique "Ferme laitière bas carbone" pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 20% par litre de lait d’ici 2025.

Conjoncture laitière

Le prix du beurre se redresse

Alors que le prix du beurre se raffermit depuis le mois de janvier, le prix de la poudre de lait écrémé se maintient à un niveau historiquement très bas.

Le 27 mars dernier, Benoît Rouyer, directeur du service économie au Cniel, a présenté dans une courte vidéo un point sur la conjoncture laitière de mars 2018 préparé par l'interprofession laitière.

Pages