La référence technique au service des éleveurs

institut de l'élevage

Marchés mondiaux du lait

L'UE a alimenté les échanges internationaux

L'UE-28 est au coeur de l'équilibre des marchés laitiers : un quart de la collecte supplémentaire (entre 2013 et 2017) est exporté, 68 % sont commercialisés sur le marché domestique et le reste est stocké essentiellement à l'intervention.

La croissance de la production laitière mondiale a retrouvé son taux de croissance tendancielle en 2017 : elle a progressé de + 1,8 % par rapport à 2016 (+ 14 millions de tonnes), à 837 millions de tonnes. Les échanges mondiaux ont été plus animés qu'en 2016 : l'Europe garde toujours une place centrale en termes d'offre et la Chine soutient la demande.

Marchés mondiaux de la viande

La Chine importe toujours plus de viande

Aujourd'hui, la France est en négociation pour une ouverture du marché chinois afin de pouvoir exporter de a viande bovine.

Avec 1,374 milliard d'habitants, la Chine est le premier pays de la planète par sa population. Pour se nourrir, elle importe, pour le moment, de la viande de 14 pays.

Bovins viande

Pourquoi rationner les génisses l’hiver ?

La croissance compensatrice est donc une conduite qui peut se mener sans risques sur les génisses laitonnes si le poids au sevrage est atteint et que la restriction hivernale est modérée.

Vos vaches sont dehors ou elles vont l’être dans quelques jours ? Et si vous pensiez déjà à l’hiver prochain ?

Production laitière

Nouvelle-Zélande : pas de pied sur le frein

En Nouvelle-Zélande, le pâturage est au centre de la stratégie tout comme la salle de traite, autour de laquelle s’organise un découpage rationnel des parcours.

Aux origines des secousses sur le prix du lait, il y a un pays qui pèse lourd : la Nouvelle-Zélande.

Élevage & environnement

Des arguments existent pour défendre l'élevage

Génisses en train de pâturer. © M. Lecourtier/Pixel image

Émissions de gaz à effet de serre, consommation d’eau et bien d’autres encore font de l’élevage une cible facile en matière d’environnement. Les associations et manifestations visant à remettre en cause l’élevage font bien plus de bruit que les travaux ou événements qui promeuvent les services rendus par l’élevage à la société.

Santé des troupeaux laitiers

Un outil d'évaluation du coût des mammites

Un outil d’évaluation des mammites sera disponible mi décembre sur le site https://les-mammites-j-anticipe.com/. Photo : Philippe Leridon

À l’occasion de la Journée d’information le 8 novembre dernier au Cniel sur « Les mammites, quoi de neuf ? », un nouvel outil d’évaluation va être proposé mi décembre.

Suivi des fermes du réseau Inosys

La rémunération de l'éleveur est faible

La situation économique des exploitations de viande bovine n'est pas au mieux de sa forme selon les observations effectuées durant 10 ans grâce au réseau Inosys. Photo : DR

Le suivi des 124 exploitations spécialisées dans la viande bovine par l’Institut de l’élevage permet de dresser un panorama de leurs situations technico-économiques. Les résultats sont insatisfaisants mais des pistes d’amélioration existent…

Institut de l’élevage

Un pilotage plus fin des troupeaux et des élevages

Sm@rt Élevage a, entre autres, vocation à évaluer l’impact des nouvelles technologies sur les élevages. © N. Tiers/Pixel image

À la fin de l’été 2017, l’institut de l’élevage présentait le programme Sm@rt Élevage qui a vocation à lui permettre, ainsi qu’à ses partenaires, de se doter d’outils et d’une organisation pour conduire un programme structurant sur cette thématique complexe, polymorphe (capteurs, données, robotique, outils d’aide à la décision…) et en plein essor de la smart agriculture.

Pages