La référence technique au service des éleveurs

maïs

Valeur alimentaire du maïs fourrage

Les systèmes d’unités d’alimentation évoluent

Publié le 05/01/2017 par Alice Cotens dans
Le travail d’Arvalis Institut du végétal avec l’Inra, a permis d’affiner la prédiction de la ration. D. Bodiou/pixel image

Depuis 2010, le projet Systali propose une refonte des tables et recommandations alimentaires pour les ruminants. Arvalis - Institut du végétal et l’Inra ont récemment présenté leur travail sur une nouvelle équation et de nouveaux critères afin de rendre plus précis les calculs d’énergie dans les rations de maïs fourrage.

Journées nationales maïs

Reprise du lait, espoir pour le maïs fourrage

"Près de 50% de la ration moyenne des vaches laitières est à base de maïs fourrage", a rappelé Caroline Le Poultier, directrice du Cniel, à l'occasion des Journées nationales maïs 2016. Photo : H.Grare/Pixel Image

Invitée aux Journées nationales maïs, Caroline Poultier, la directrice du Cniel, s’est montrée optimiste quant au rebond de la filière lait, donnant ainsi des perspectives positives à la filière maïs fourrage.

Ration Gagnante

Raisonner la ration dès l'implantation avec LG

Choisir des variétés complémentaires de maïs et de fourragères pour optimiser la couverture des besoins des animaux, sur la base des apports journaliers recommandés, tel est l'objectif de la nouvelle démarche Ration Gagnante de LG Semences. Photo : M.Ballan/Pixel Image

LG Semences a lancé, à l'occasion du Space 2016, Ration gagnante, une nouvelle approche de l'alimentation animale basée sur la complémentarité du maïs et des fourragères prairiales et sur la couverture des apports journaliers recommandés (AJR), au profit de la rentabilité des exploitations.

Conduite du maïs

Cultan, une nouvelle méthode de fertilisation

L'outil inspiré de la méthode CULTAN permet de fertiliser le maïs un rang sur deux. Photo : DR

Arvalis-Institut du végétal et ses partenaires du projet INDEE ont mis au point un outil d’injection de l’azote sous forme solide un rang de maïs sur deux, inspiré de la méthode CULTAN. Objectif : réduire les pertes d’azote par volatilisation.

Station expérimentale Trévarez

Un maïs plus productif et plus écolo en rotation

Un maïs cultivé après le retournement d'une prairie pâturée permet un avantage de 3 tMS/ha par rapport à un maïs cultivé en monoculture. Photo : M. Ballan/Pixel image

Un meilleur rendement avec moins de produits phytosanitaires consommés : voilà ce que permet un maïs fourrage cultivé dans une rotation avec céréales et prairie, comparé à un maïs en monoculture.

Rencontres bout de silo Alysé

Un maïs sans grain peut être un bon maïs

Rencontres bout de silo organisées par Alysé. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

Le maïs fourrage revêt une réelle complexité pour être bien valorisé. En effet, c’est le dernier fourrage récolté de l’année, ou presque, et il faut attendre qu’il soit dans le silo pour connaître sa valeur et déterminer avec quoi l'associer pour assurer une ration équilibrée.

Récupérateur de menue paille

Récolter les rafles de maïs pour nourrir les bovins

Alain Parfait, agriculteur près de Toul (Meurthe-et-Moselle) a investi dans un récupérateur de menue paille pour sa récolte 2013 de maïs grain.
Alain Parfait, agriculteur près de Toul (Meurthe-et-Moselle) a investi dans un récupérateur de menue paille pour sa récolte 2013 de maïs grain. Il récupère ainsi les rafles de maïs pour l'alimentation de ses bovins.

Pages