La référence technique au service des éleveurs

protéines pour alimentation animale

Pasquier VGT'al

Investir dans un toasteur pour des protéines locales

Les graines sont montées à 285 °C durant trois minutes, permettant une augmentation de leur valeur nutritionnelle. Photo : ©Olivier Leveque/Pixel6TM

En 2016, le négoce Pasquier VGT’al, basé dans les Deux-Sèvres (15 millions d’euros de chiffre d’affaires, 25 salariés) et détenu par Christophe et Fabienne Pasquier, a choisi d’investir dans un toasteur pour les graines de soja, de lupin ou de féverole.

Plan protéines 2015-2020

Les enjeux protéiniques cristallisés par la filière luzerne

La filière luzerne, comme toutes les filières sources de protéines, attend beaucoup du prochain plan protéine pour pérenniser les surfaces et assurer l'approvisionnement en protéines des élevages français.

En 1976, l’agriculture française importait 81% de ses besoins en protéines. 35 ans plus tard, le déficit est toujours important: la France importe toujours 70% de ses besoins.