La référence technique au service des éleveurs

ration

Alimentation

Associer maïs épi avec des ensilages d’herbe ou de luzerne

Publié le 12/10/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Associer maïs épi avec des ensilages d’herbe ou de luzerne. ©C.Lamy-Grandidier/Pixel6TM

Aujourd’hui, la demande venant des agriculteurs et de la société est de plus en plus forte pour réduire notre dépendance aux correcteurs azotés. Depuis quelques années, de nombreuses questions apparaissent autour de l’autonomie protéique traitée via le levier des fourrages.

Cultures

Le climat bouleverse les chantiers de l’ensilage de maïs

Publié le 29/07/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Le climat bouleverse les chantiers d’ensilage de maïs. CP : Pixel6TM

Avec le changement climatique, les périodes chaudes et sèches se multiplient, en particulier durant la période de culture du maïs. Son cycle est plus rapide et dicte des ensilages plus précoces. L’idéal est de réajuster sa date de récolte en cours de cycle, afin de viser un taux de matière sèche optimum. 

Ration

Le compact feeding n’apporte que des avantages

Le compact feeding n’apporte que des avantages. CP : DR

Testé par des adhérents de Terrena depuis 2018, le compact feeding consiste à mélanger de l’eau à la ration pour obtenir un mélange condensé et homogène. Cette méthode assure une meilleure ingestion et plus de productivité de lait. 

Pomme de terre

Une ration qui donne la patate !

La pomme de terre un coproduit adapté aux bovins. CP : L.Page/Cniel

En France, l'une des conséquences de la crise du Covid-19 est un surplus de pommes de terre estimé à 450 000 tonnes. Alors que le Groupement interprofessionnel de la pomme de terre (GIPT) demande une aide d’urgence pour la filière, l’Institut de l’élevage propose de valoriser cette production dans l’alimentation des bovins.

Alimentation

3 kg de luzerne déshydratée par jour pour 1,9 l de lait supplémentaire

Un gain net de plus de 400 € les 1 000 litres avec la luzerne déshydratée. CP : P.Dureuil/Cniel

La ferme expérimentale de Trevarez, située dans le Finistère, a mis en place un essai sur l’impact de la luzerne déshydratée dans l’alimentation hivernale de vaches laitières bio. Ce dernier, cofinancé par La coopération agricole luzerne de France, est réalisé en partenariat avec les chambres d’agriculture de Bretagne et avec l’Idele. 

Covid-19

Cinq leviers pour moduler votre production de lait

L’Idele propose cinq leviers pour aider les éleveurs à moduler leur production de lait. CP : P.Dureuil/Cniel.

La filière laitière étant chamboulée par les conséquences de la pandémie du Covid-19, la FNPL et le Cniel demandent aux éleveurs de diminuer leur volume de production.

Alimentation

« Des possibilités toujours plus étendues avec le robot d'alimentation »

Publié le 20/02/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Joël Adrian, du Gaec des Avis, utilise le robot d’alimentation Lely Vector depuis février 2018. Depuis, il remarque l’absence de refus à l’auge. CP :  M.Lecourtier/Média&Agriculture.

Robotiser l’alimentation du troupeau n’était pas forcément le premier choix du Gaec des Avis, qui a aujourd’hui pleinement compris l’ampleur des possibilités qu’offre la technologie... bien au-delà de la seule alimentation.

Alimentation

La betterave fourragère dans la ration : des règles à respecter

Publié le 15/01/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
La betterave fourragère demande quelques précautions à prendre lors de son introduction dans la ration. © C.Frey

Longtemps oubliée dans les systèmes fourragers, la betterave fourragère a toute sa place dans l’alimentation des vaches laitières. Sa valeur alimentaire en fait le complément naturel idéal des rations à base de maïs ou d’herbe fauchée. Pour optimiser les atouts de ce fourrage, il est primordial de bien caler les rations.Tour d’horizon des règles à connaître... 

 

Alimentation

Méteil : un mélange qui fait ses preuves !

Publié le 03/09/2019 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Retrouvez notre dossier spécial méteil dans le numéro 718 de Cultivar Élevage.

Face aux aléas climatiques successifs qui ont mis à mal les stocks fourragers et à la difficulté de rentabiliser les achats de protéines végétales dans une conjoncture de faibles prix du lait, les éleveurs portent un regard attentif aux méteils, ces mélanges de céréales à paille et de légumineuses.

Nutrition animale

La production francaise d’aliments composés repart à la hausse

En 2018, la production francaise d’aliments composés repart à la hausse. © A.Dejardin/Pixel6TM

Nourrir les cheptels de France avec des aliments de qualité pour mieux nourrir les hommes est une des missions de l’industrie de la nutrition animale. Située au carrefour des différentes productions agricoles, l’industrie de la nutrition animale travaille étroitement avec les filières situées à son amont, mais aussi à son aval, pour toujours mieux répondre aux attentes des consommateurs.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site