La référence technique au service des éleveurs

reine mathilde

Désherbage du lupin bio

Les meilleurs scénarios

Publié le 09/11/2018 par Marie Dominique GUIHARD dans
Le lupin blanc est le lupin le plus intéressant pour l'éleveur. Photo Weber/Inra

La graine de lupin, riche en protéines, peut être intéressante pour l'alimentation animale.

Expérimentation

Projet Reine Mathilde : Des résultats encourageants pour la bio

Les essais réalisés depuis 2011 dans le cadre du Pojet Reine Mathilde concernent les associations de céréales, protéagineux et leur intérêt pour la fauche, l'ensilage et les rations alimentaires.

Après huit années d'essais, les partenaires ont dévoilé les résultats du projet Reine Mathilde à l'occasion du Space. Le projet, qui a démarré en 2011 grâce à une filiale de Danone et à l’Institut de l’élevage, apporte des solutions pour la filière laitière normande en bio.

Projet Reine Mathilde

Avec la vesce, des associations plus équilibrées

Les associations à base de vesce présentent les meilleurs compromis rendement-protéines. Photo: H.Grare/Pixel image

En 2016, les chambres d’agriculture de Normandie ont suivi une trentaine d’associations céréales-protéagineux en agriculture biologique, dans le Calvados. Selon les résultats de ces essais, les associations à base de vesce présentent les meilleurs compromis rendement-protéines.

Projet Reine Mathilde

Viser l'autonomie alimentaire avec l'AB

Carl et Arnaud Guilbert ont commencé leur conversion en bio en 2009 avec Danone. CP : A.Cotens/Pixel Image

Depuis 2010, Carl et Arnaud Guilbert du Gaec Guilbert dans le Calvados accueillent la plateforme d’essais en agriculture bio du projet Reine MathildeCe projet multipartenarial regroupe organismes de développement filière comme l’Institut de l’élevage et acteurs économiques comme l’entreprise Les 2 vaches.