La référence technique au service des éleveurs

viande

Filière bovine

La montée en gamme de la viande au cœur du plan filière

L’offre milieu de gamme en viande bovine va passer de 3 % à 40 % dans les années à venir.

À l’occasion du dernier Sommet de l’élevage, Paul Grelier, responsable de la section bovine chez Interbev a présenté un des points forts du plan de la filière viande : la montée en gamme de la filière bovine. "Il faut partir de la demande du consommateur en améliorant la qualité gustative", a rappelé Paul Grelier. 

Bovins viande

Pourquoi rationner les génisses l’hiver ?

La croissance compensatrice est donc une conduite qui peut se mener sans risques sur les génisses laitonnes si le poids au sevrage est atteint et que la restriction hivernale est modérée.

Vos vaches sont dehors ou elles vont l’être dans quelques jours ? Et si vous pensiez déjà à l’hiver prochain ?

ANR SoMeat

Des contaminants en dessous des normes

Pour comparer les productions bio et conventionnelles, 256 composés susceptibles d’être retrouvés dans la viande ont été quantifiés. Photo : H.Grare/Pixel Image

Le projet ANR SoMeat, réunissant 14 partenaires dont cinq laboratoires nationaux de référence, coordonné par l’UR QuaPa du Centre Inra Auvergne-Rhône-Alpes s’est terminé en début d’année. Ce projet est coordonné par l’UR QuaPA du Centre Inra Auvergne-Rhône-Alpes.

French Beef

Une nouvelle marque pour la viande à l’export

Publié le 01/03/2017 par Alice Cotens dans
Interbev annonce le lancement de sa nouvelle identité de marque pour faire rayonner la filière bovine française à l'export. Grafvision/fotolia

À l'occasion du Salon de l'agriculture, Interbev, l’interprofession de la viande, annonce le lancement de sa nouvelle identité de marque pour faire rayonner la filière bovine française à l'export, « French Beef, A Taste Of Terroirs ».

Viande et climat

Interbev et quatre ONG se mettent d’accord

La consommation de viande en France est en baisse régulière depuis une dizaine d’années. Photo : david-bgn/fotolia

Dans une publication commune « Élevage bovin allaitant français et climat », Interbev, l’interprofession de la viande et quatre ONG de protection de l’environnement évoquent les consensus et les points de débat à propos de l’élevage bovin et de son impact sur le climat.

Étude Institut de l’élevage - Coop de France

La logique poids-prix varie selon les races

Pour les femelles charolaises les mieux conformées, plus elles sont lourdes, plus elles sont payées au kg. Photo : H.Grare/Pixel Image.

Les premiers résultats d’une étude menée par l’Institut de l’élevage à partir des données commerciales fournies par dix coopératives mettent en lumière les facteurs influençant le prix des génisses et vaches de boucherie.

Origine des viandes et des produits laitiers

L'étiquetage obligatoire depuis le 1er janvier

Publié le 02/01/2017 par Alice Cotens dans
L’étiquetage de l’origine des viandes dans les plats préparés est obligatoire depuis le 1er janvier. Photo: nd3000/fotolia

Depuis le 1er janvier, les consommateurs ont vu apparaître sur les emballages de certains produits les pays de naissance, élevage et abattage des animaux pour la viande ou bien de collecte ainsi que de conditionnement ou de transformation pour le lait.

Prix et marges des produits agricoles

Le revenu ne couvre plus le coût de production

Chez les bovins viande, le prix entrée abattoir est en baisse depuis 2014. Photo : A.Cotens/Pixel image

« En 2015, chez pratiquement aucun producteur des filières observées, le coût de production n’est couvert par le coût de revenu », annonce Philippe Chalmin, président de l’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits agricoles. Le cinquième rapport de cet observatoire était présenté le 11 avril.

Engraissement des jeunes bovins

Neobif teste de nouvelles conduites alimentaires

L'allègement des carcasses est sans incidence sur la qualité des carcasses et des viandes. Photo : H.Grare/Pixel Image

La rémunération des quelque 90 000 éleveurs allaitants français est dépendante des prix du maigre et du gras mais aussi des coûts alimentaires, qui n’ont cessé d’augmenter depuis dix ans.

Pages