La référence technique au service des éleveurs

institut de l'élevage

Alimentation

Moins de concentrés dans la ration, oui mais comment ?

Moins de concentrés dans la ration, oui mais comment ? © L.Page / Cniel

Face à la flambée des coûts des matières premières, l’Institut de l’élevage, dans le cadre de ses conférences Grand Angle Lait, évoque les marges de manœuvre pour consommer moins de concentrés dans les rations.

Inséminations artificielles

Le croisement viande se développe

30 % des inséminations artificielles premières en race montbéliarde le sont en croisement viande. © Pixel6tm

Dans une série de rapports parus en fin d’année 2021, l’Institut de l’élevage (Idele) a analysé les statistiques des inséminations artificielles (IA) bovines. En races laitières, le croisement viande se développe.

Fêtes de fin d'année

L'Institut de l'élevage propose un calendrier de l'AvAnt

Publié le 01/12/2021 par Agathe Legendre dans
L'Institut de l'élevage propose un calendrier de l'AvAnt virtuel.

Pour cette fin d'année, l'Institut de l'élevage propose un calendrier de l'AvAnt virtuel, à retrouver sur son site Internet.

Lait biologique

La collecte française de lait bio atteint 1,1 milliard de litres en 2020

25 % du lait biologique sont valorisés sous forme de lait liquide. CP : Adobe Stock.

Les conversions bio en production laitière se sont accélérées entre 2015 et 2019 et, après un manque de lait entre 2016 et 2017, la filière lait biologique doit relever de nouveaux défis pour faire face à l'afflux de lait. 

Tendances viande

L'offre mondiale de viande bovine recule

L'offre mondiale de viande bovine recule dans quasiment tous les principaux pays producteurs. CP : Natalia Lisovskaya/Adobe Stock

Diminution de l'offre de viande bovine, hausse des importations depuis la Chine, diminution des échanges mondiaux de produits laitiers, l'Institut de l'élevage organise un cycle de conférences sur les marchés mondiaux du lait et de la viande afin de faire le point sur les tendances de l'année 2020.

Tendances lait

La demande mondiale de lait infantile se tasse

La Chine importe moins de laits infantiles. CP : Sasenki/Adobe Stock

Diminution des échanges mondiaux de produits laitiers, tassement de la demande en lait infantile, diminution de la production de viande bovine, l'Institut de l'élevage organise un cycle de conférences autour des marchés mondiaux du lait et de la viande pour faire le point sur les tendances de l'année 2020.

Marchés

Viande ovine : des prix soutenus en Europe

Publié le 28/05/2021 par Agathe Legendre dans
En Irlande, l'offre est toujours limitée face à une demande intérieure élevée. CP : Gill/Adobe Stock

L’offre est toujours limitée en Europe. En Nouvelle-Zélande, la sécheresse automnale a ponctuellement stimulé les abattages, mais cela n’a pas impacté le marché européen où les prix restent élevés. En effet, les exportations de Nouvelle-Zélande se portent de plus en plus vers la Chine.

Tendances lait

Une collecte record en Irlande

La collecte irlandaise a bondi de 13,5% par rapport à mars 2020. CP : ​Bob/Adobe Stock.

La forte croissance de la collecte irlandaise, et, dans une moindre mesure, celle de la Pologne, permet à la collecte européenne d’enregistrer un léger rebond en mars, malgré le nouveau repli des deux premiers pays producteurs, l’Allemagne et la France.

Filière viande bovine

La consommation de viande bovine française continue de progresser

La réduction des échanges de viande bovine a de nouveau profité à la consommation de VBF en janvier. ©illustrez-vous/AdobeStock

Alors que les restrictions imposées à la restauration perdurent, les achats de ménages au détail n’ont cessé de progresser jusqu’à la fin février. La réduction des échanges de viande bovine a de nouveau profité à la consommation de VBF en janvier. L’Idele fait le point sur les marchés de la viande bovine dans son dernier numéro de Tendances Lait & Viande.

Viande bovine

Améliorer la finition des mâles bio

Les carcasses bio sont souvent plus légères, plus souvent maigres et de conformation inférieure. Des travaux doivent être menés pour améliorer la finition des animaux dans la filière bio. ©Rob Steward/Adobe Stock

La production de viande bio a été très dynamique entre 2010 et 2018, selon une étude de l’Institut de l’élevage, « et a probablement encore progressé depuis », note Eva Groshens, responsable de projet à l’Idele. Mais beaucoup de veaux, laitiers ou allaitants, quittent la filière bio pour le circuit conventionnel.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site