La référence technique au service des éleveurs

viande

Conjoncture viande bovine

Les cours des vaches restent soutenus

Publié le 18/01/2021 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Malgré le contexte, les cours des vaches restent soutenus ! ©JC DRAPIER/Adobestock

« L’année 2021, s’ouvre sur un contexte incertain, avec la fermeture quasi généralisée de la restauration en Europe jusqu’à une date indéterminée », c’est le constat que dresse l’Idele en ce début d’année.
 

Libre-échange

Accord UE-Océanie : quels risques pour les viandes européennes ?

Publié le 25/11/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Accord UE-Océanie : quels risques pour les viandes européennes ? ©nilsversemann/AdobeStock

L’ouverture des négociations en vue d’accords de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et l’Australie

Consommation

La viande bio séduit surtout les plus de 50 ans

La viande bio séduit surtout les plus de 50 ans. ©grinchh/AdobeStock

Aujourd’hui, 47 196 fermes sont labellisées agriculture biologique, soit près de 10 % des exploitations françaises. En valeur, en 2019, la viande bio représente 401 millions d’euros, la charcuterie 178 millions d’euros, la viande porcine 143 millions d’euros et la viande ovine 72 millions d’euros. 

Massif Central

Les éleveurs bovins appelés à retenir les broutards en ferme

Publié le 13/10/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Les éleveurs bovins du Massif Central appelés à retenir les broutards en ferme. ©Oleksiy Drachenko/AdobeStock

Les éleveurs de races à viande du Grand Massif Central appellent à retenir au maximum les broutards en ferme. En effet, depuis plusieurs semaines, ils observent une baisse constante du prix de ventre des broutards décorrélée des réalités du marché. 
 

Substitut de la viande

Les éleveurs européens lancent la campagne « Ceci n’est pas un steak »

La campagne « Ceci n’est pas un steak » sera composée d’une série d’initiatives, dans les jours précédant le vote au Parlement courant novembre, visant à sensibiliser quant à l’importance du débat sur les dénominations de viande. CP : DR

La campagne « Ceci n’est pas un steak » est lancée par les acteurs européens de la filière viande pour influer le Parlement européen afin qu’il ne décide pas, en novembre prochain, de protéger certaines dénominations comme « saucisse végétarienne » ou« burger végétarien ».
 

Interbev

Une Web-série pour rendre hommage aux acteurs de la filière viande

Publié le 01/10/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Une Web-série pour rendre hommage aux acteurs de la filière viande. CP : Interbev

Interbev lance une Web-série intitulée « La filière face au Covid-19 » pour rendre hommage aux hommes et aux femmes de la filière viande qui n’ont jamais cessé de poursuivre leur activité.

Tendances

La production de viande bio progresse pour toutes les filières en France

Publié le 30/09/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
La production de viande bio progresse pour toutes les filières en France. ©maunzel/AdobeStock

Il y a trois ans, Interbev affichait, dans son plan de filière, son ambition de doubler les volumes de viande bio en développant la consommation notamment au sein de la restauration collective et commerciale.

Consommation

La viande de porc reste la plus consommée en France

Publié le 07/09/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
La viande de porc reste la plus consommée en France. CP : Christophe Fouquin/Adobe Stock

En 2019, la consommation française de viande s’est élevée à 5,7 millions de tonnes équivalent carcasse (tec), d’après les données FranceAgriMer, en repli de 0,9 % par rapport à 2018. 

Alimentation

Engraissement des jeunes bovins : une conduite de précision

Publié le 28/08/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Engraissement des jeunes bovins : une conduite de précision. CP : Alexandre Coronel/TerroirEst

Maîtrise sanitaire et des charges alimentaires sont décisives pour la rentabilité́ d’un atelier d’engraissement de jeunes bovins, dont le prix de vente final est soumis aux aléas des marchés de l’export. 

Conjoncture viande française

Les cours des jeunes bovins sont toujours à la peine

Publié le 13/07/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Les cours des jeunes bovins sont toujours à la peine. CP : Friedberg/Adobe Stock

L’Institut de l’élevage a analysé les derniers résultats du panel IRI sur la consommation alimentaire en France : « Le déconfinement n’a pas mis fin à la hausse des achats en GMS : en phase une du déconfinement, les achats restaient en hausse de plus de 10 %, reconnaît Caroline Monniot, chef de projet conjoncture bovins viande. En revanche, depuis le début de la phase 3 du déconfinement, soit le 22 juin, nous observons que la consommation se stabilise. »

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site