La référence technique au service des éleveurs

Ensilage de maïs brins longs

Couper long, mais mieux éclater

Dans certains pays, l'ensilage de maïs brins longs prend de l'ampleur. Photo : N.Tiers/Pixel image

Aujourd’hui, l’ensilage de maïs en France est traditionnellement coupé court, c’est-à-dire entre 10 et 17 mm. Ce qui assure une coupe régulière des brins et un éclatement parfait des grains. Cependant, la tendance est à la coupe longue dans certains pays : de 17 à 25 mm parfois. Dès lors, la qualité de l’éclatement des grains est essentielle.

La chambre d’agriculture de NRW en Allemagne (Landwirtschaftskammer Nordrhein-Westfalen), qui a mené des études sur ce thème, suggère des résultats encourageants :

  • augmentation du temps de rumination ;
  • moins de perte de poids en démarrage de lactation ;
  • plus forte ingestion qu’avec un ensilage traditionnel ;
  • aucune différence de digestibilité significative sur les moutons ;
  • pas de différence de production laitière ;
  • compaction de l’ensilage 10 % plus faible qu’avec un ensilage traditionnel.

Assurer l’éclatement des grains

Si l’ensilage brins longs semble avoir un avantage certain au moins sur la santé des animaux en début de lactation comme l’ont confirmé les études menées par la chambre d’agriculture de NRW, encore faut-il assurer un éclatement rigoureux des grains. Pour ce faire, ils ont fait appel au constructeur John Deere pour tenter d’identifier la marche à suivre pour réussir un ensilage brins longs.

Des essais de récolte d’ensilage de maïs ont ainsi été effectués à quatre niveaux de matière sèche (27-31 %, 31-35 %, 35-39 % et 39-43 %), 10 longueurs de coupe (3, 5, 8, 11, 14, 17, 20, 23, 26, 29 mm) et un écartement des rouleaux éclateurs de 1 mm avec un différentiel de vitesse entre les deux de 40 %.

Pour estimer la qualité d’éclatement des grains, il a été choisi d’utiliser le Corn Silage Processing Score (CSPS) dont la valeur traduit la quantité de particules de maïs ensilé traversant un tamis de 4,75 mm et donc assimilables par le rumen d’une vache. Il est à noter qu’un CSPS supérieur à 70 % est recherché pour que l’ensilage soit qualifié d’excellent. En dessous de 49 %, il est jugé insuffisant.

Compte tenu de cet élément de comparaison, il a été mis en évidence des niveaux des CSPS toujours supérieur à 72 % en moyenne avec l’ensileuse John Deere 8500i utilisée pour les essais, qu’elle soit équipée d’un éclateur standard au profil à dents de scie ou d’un éclateur Scherer avec son profil en spirale rainurée. D’ailleurs, aucune différence significative n’a pu être montrée entre les deux types d’éclateurs. Ce qui doit rassurer les entrepreneurs ou les Cuma qui auront des demandes en ensilages brins long, car la technique ne demande pas d’investissement lourd spécifiques. Simplement, peut-être les adaptations nécessaires pour parvenir à un différentiel de vitesse de 40 % entre les deux rouleaux éclateurs.

S’assurer du tassement

L’augmentation de la longueur de coupe a malheureusement aussi un effet pervers sur la compaction de l’ensilage. Plus les brins sont longs, plus la densité est faible. Cependant, la baisse de densité n’est pas proportionnelle à l’augmentation de la longueur de coupe comme l’ont très bien mis en évidence les études de la chambre d’agriculture de NRW.


La densité de l'ensilage n'est pas toujours proportionnelle à la longueur de coupe.
D'après les études de la chambre d'agriculture NRW.

De 3 à 14 mm de longueur de brins, la densité de l’ensilage décroît de manière significative et presque proportionnellement à la longueur. À partir de 17 mm et ce jusqu’à 29 mm le long, la densité de l’ensilage ne décroit presque plus. Dès lors que l’on s’oriente vers l’ensilage brins longs, il est donc essentiel de veiller scrupuleusement au tassement du silo pour limiter les pertes. Peut-être aussi faut-il terminer son tas d’ensilage avec une coupe beaucoup plus courte pour mettre toutes les chances de son côté.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.