La référence technique au service des éleveurs

Massif Central

Les éleveurs bovins appelés à retenir les broutards en ferme

Publié le 13/10/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Les éleveurs bovins du Massif Central appelés à retenir les broutards en ferme. ©Oleksiy Drachenko/AdobeStock

Les éleveurs de races à viande du Grand Massif Central appellent à retenir au maximum les broutards en ferme. En effet, depuis plusieurs semaines, ils observent une baisse constante du prix de ventre des broutards décorrélée des réalités du marché. 
 

« Pour 2020, les exports vers l’Italie sont stables par rapport à 2019 et ils sont même en hausse sur la semaine passée, expliquent les éleveurs dans un communiqué. La demande du marché européen est là. Pourtant, depuis des semaines les éleveurs perdent 150 € par animal vendu. »

 
Aujourd’hui, alors que le prix d’un broutard devrait être de 3,25 €/kg sur la base de l’indicateur du coût de production nationale, il est de 2,38 €/kg. Pour manifester leur incompréhension, les éleveurs de races à viande du Grand Massif Central appellent pour ceux qui le peuvent, et tant qu’ils le pourront, à la rétention des broutards en ferme.

« Il est vital de faire remonter les cours rapidement, en cohérence avec les signaux du marché. »

 
Par diverses actions départementales, les éleveurs veulent maintenir la pression sur les quatre exportateurs qui pèsent, à ce jour, 83 % des volumes entre la France et l’Italie dans l’objectif d’alerter les pouvoirs publics. 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site