La référence technique au service des éleveurs

filière laitière

Conjoncture laitière

Au Brexit près, les signaux du marché sont plutôt positifs

La production laitière en Europe diminue régulièrement depuis le mois d’août. En France, cette tendance baissière est particulièrement marquée, elle devrait se prolonger jusqu’au printemps, en raison du manque de stocks fourragers dans de nombreuses régions.

Le marché des produits laitiers industriels s'est considérablement assaini au cours des derniers mois. Les excédents de poudre de lait écrémé au sein de l'Union européenne ont quasiment disparu, tandis que la production laitière en Europe diminue régulièrement depuis le mois d'août.

Projet Casdar Orgue

Pour une meilleure durabilité et transmission des exploitations laitières

Le projet Orgue pour faciliter l’agrandissement et la transmission des exploitations laitières.

Le projet Casdar Orgue, piloté par l'Institut de l'élevage, vise à produire des connaissances et des outils afin de renforcer la durabilité sociale ainsi que la transmissibilité des grandes exploitations laitières, à travers l'étude de l'organisation du travail et la gestion des relations humaines.

Question de santé spécial boiteries

Les six étapes clés du parage préventif

Florent Henriet, éleveur dans le Doubs, réalise le parage fonctionnel.
Pour ce nouvel épisode de Question de santé spécial boiteries, direction le Doubs. Au Gaec du Séquoia, Florent Henriet éleve 150 montbéliardes sur 250 ha pour une production annuelle de 850 000 l...

Transformation laitière

L'industrie laitière, un atout pour la filière lait de vache

"Les allégations éthiques (emballage durable, bien‐être animal) et/ou naturelles (pas d’additifs, de conservateurs, bio, non‐OGM) sur les nouveaux produits alimentaires se développent fortement à l’échelle mondiale", observe Benoît Rouyer, du Cniel.

Benoît Rouyer, directeur du service économie et territoires au Cniel, a dressé, à l’occasion d’une conférence organisée sur le Space, le panorama des grandes tendances d’investissement dans la transformation laitière, dans le monde et en Europe, ainsi que les principales opérations de croissance exte

Holstein-Monbéliarde

Choisir sa race pour réduire ses coûts

À l'échelle de l'exploitation, le meilleur niveau de produits, associé à des charges opérationnelles maîtrisées, permettent aux élevages en montbéliarde de générer plus de ressources financières ( EBE).

Après avoir comparé la montbéliarde et la prim’holstein sous leurs aspects biologiques dans notre premier article, l’heure est venue de comparer le coût de production de ces deux troupeaux. 

Performances biologiques

La montbéliarde devance la holstein

D'un point de vue biologique, la montbéliarde offre de meilleures performances.

Souvent comparées, les prim’holstein et les montbéliardes disposent de critères de productivité à la fois similaires et différents. De ce fait, les coûts de production varient d’un système à un autre.

Environnement

La filière laitière engagée pour le climat

Le secteur laitier s'engage à réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre par litre de lait d'ici 2025.

Lors de la conférence "Face au changement climatique, la filière laitière en mouvement", organisée jeudi 14 juin à Paris, l’APCA, FCEL, l’Institut de l’élevage et le CNIEL ont signé la nouvelle feuille de route climatique "Ferme laitière bas carbone" pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 20% par litre de lait d’ici 2025.

Communication

"Les éleveurs doivent montrer ce qu’ils font"

Les intervenants se sont succédé autour de plusieurs tables rondes.

"L’élevage français n’a jamais été autant décrié alors que les acteurs n’ont jamais autant amélioré leurs pratiques." C’est sur ce constat que Jean-Luc Chauvel, président de Races de France, a ouvert la journée élevage et société qui s’est tenue à Paris le 14 février.

Filière Laitière

Les revenus des exploitations plafonnent

Pour une part importante des exploitations les revenus plafonnent. En cause, une baisse de l’efficience et l’augmentation des investissements.

Une analyse de la situation économique et financière des exploitations laitières françaises présente dans le RICA a été conduite sur la période 2008-2015. Elle met en évidence une augmentation de la productivité physique des élevages, de l’ordre de 30 000 à 70 000 litres de lait par UMO. En revanche, pour une part importante des exploitations les revenus plafonnent.

Pages