La référence technique au service des éleveurs

viande bovine

La ferme des Bouviers

Un site de recherche sur la valorisation de la viande issue du troupeau laitier

La ferme d’innovation et de recherche des Bouviers (56) compte un atelier consacré à la valorisation de la viande issue du troupeau laitier dans des schémas de production basés sur les fourrages et sur la prairie. CP: Idele

L’Institut de l’élevage a inauguré le 26 août la ferme d’innovation et de recherche des Bouviers, située à Mauron, dans le Morbihan. Mise en place dans la continuité de l’activité expérimentale menée sur ce site de Mauron depuis 1968, elle est consacrée à la valorisation de la viande issue du troupeau bovin laitier

Pays de la Loire

La filière viande bovine tente de réagir face à la baisse de consommation

Publié le 23/07/2020 par Marie Dominique GUIHARD dans
La filière viande bovine des Pays de la Loire a vu son cheptel baisser en dix ans. ©DR

La consommation de viande bovine s’érode depuis des années en Europe. Pour maintenir les marchés, la filière des Pays de la Loire qui fait face à une chute du cheptel en vaches allaitantes de 14 % en dix ans, mise sur la contractualisation, la qualité et le marché export.
 

Filière ruminants

Les Français vont-ils continuer à manger autant français ?

Les Français ont consommé davantage de produits locaux durant le confinement. CP : DR

Après le confinement et ses impacts sur la filière des ruminants, FranceAgriMer pose les questions sur l'évolution du marché pour les prochains mois. 

Consommation

Les Français mangent toujours moins de viande bovine

La consommation de viande bovine en France s’est à nouveau contractée en 2019, de 1,3 % sur un an. Viandes à bouillir ou à braiser, à rôtir ou à griller, viande hachée et autres produits élaborés…. toutes les catégories de viande bovine sont impactées par la baisse de consommation. CP : Delphotostock/Adobe Stock

En 2019, la consommation de viande bovine en France s’est contractée de 1,3 % sur un an, selon une note de synthèse Agreste du service statistiques du ministère de l’Agriculture.

Marché mondial de la viande

Mexique, premier exportateur mondial de broutards

Publié le 29/06/2020 par Marie Dominique GUIHARD dans
La filière mexicaine d'exportation de bovins a généré 1,28 milliard d’euros en 2019 . CP : DR

Grâce à des aides importantes et à un marché propice aux États-Unis, le Mexique a fortement développé sa production de viande bovine depuis 2010.

 

Viande bovine

Exportations vers la Chine : l'Irlande mise sur le haut de gamme

En 2019, l'Irlande a exporté 9000 tonnes de viande bovine vers la Chine. Les prévisions de 15 à 20 000 tonnes en 2020 ne seront pas atteintes, suite à la découverte d'un cas d'ESB. CP : Alexander Sánchez/Adobe Stock

De nombreux défis attendent la filière viande bovine irlandaise. Rory Fanning, directeur de Slaney Foods, entreprise irlandaise de transformations de viande étant l’un des six premiers abattoirs agréés en 2018, en a témoigné à l'occasion d'un webinaire organisé par l'Institut de l'élevage.

Viande bovine

La Chine tire le marché international

Publié le 12/06/2020 par Hélène Flamant dans
La Chine est aujourd'hui le quatrième producteur mondial de viande bovine et le premier importateur. CP : Alexander Sánchez/Adobe Stock

Si la production de viande bovine chinoise progresse, elle ne suffit plus à répondre à la demande croissante de la population. La Chine est donc désormais le premier importateur mondial de viande bovine, le Covid-19 n’a pas freiné les importations.

Marchés mondiaux du lait et de la viande

Des tensions commerciales déjà palpables avant le Covid-19

Des tensions commerciales déjà palpables avant le Covid-19. CP : elypse/Adobe Stock

Philippe Chotteau, chef du département économie de l’Institut de l’élevage, et Thierry Pouch, économiste en chef à l’APCA, ont introduit, le 27 mai dernier, un cycle de conférences – organisé par l’Institut de l’élevage – sur les marchés mondiaux du lait et de la viande. La crise du Covid-19 a mis en exergue une situation mondiale déjà tendue.

Conjoncture viande

Aucune amélioration pour les cours de la viande bovine

Le marché de la viande des gros bovins peine à s’améliorer. CP : mehmet/Adobe Stock

Huit semaines après le début du confinement qui a entraîné un profond changement des habitudes de consommation, l’Idele dresse le bilan de la situation actuelle. Si les cours des broutards se maintiennent, ceux de bovins plus âgés sont plus à la peine. 

Prévisions viande bovine 2020

La baisse de la production va se poursuivre

Publié le 28/01/2020 par Hélène Flamant dans
Après une baisse de 2 % en 2019, qui faisait suite à un pic de production en 2018, les abattages de femelles continueront de se replier (- 3 %). Photo : N.Tiers/Pixel6TM

L’Institut de l’élevage prévoit une nouvelle baisse de la production de viande bovine en 2020 (- 2 % par rapport à 2019). La chute de la production de femelles explique plus des trois quarts de la baisse totale.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site