La référence technique au service des éleveurs

prix du lait

Conjoncture laitière

Vers un croisement temporaire des prix du lait bio et conventionnel

La collecte de lait bio a atteint 1,23 milliard de litres, en hausse de 11% par rapport à 2020. © Clara/Adobe Stock

En France, la chute de consommation des produits laitiers biologiques s’accentue, dans un contexte inflationniste qui conduit certains ménages à arbitrer sur les produits onéreux, explique l’Institut de l’élevage dans le dernier numéro de «Tendances lait viande».

Conjoncture laitière

Monde : les prix du lait s’envolent mais la collecte reste atone

La collecte laitière recule en janvier, dans les principaux bassins exportateurs. Crédit : O. Amy / CNIEL

Début 2022, les volumes de lait collectés restent en baisse dans les principaux bassins exportateurs. Dans le même temps, les prix du lait augmentent, mais ne parviennent pas à relancer la production, explique l’Institut de l’élevage dans le dernier Tendances lait-viande.

Conjoncture

La collecte piétine malgré la hausse des prix du lait

Le prix du lait se redresse mais l’impact paraît neutralisé, au moins en France, par la hausse des prix des intrants. C.Helsly/Cniel

Dans son dernier rapport "Tendances lait et viande", l’Institut de l’élevage dresse le bilan de la collecte laitière en France et dans l’Union européenne à 27 au premier semestre 2021. En France, comme dans le reste de l’Europe, la collecte reste peu dynamique, malgré la remontée des prix du lait.

Conjoncture

En juin, la collecte et les prix du lait en hausse

La collecte laitière française a progressé de 0,8 % en juin 2021. Elle est toutefois repartie à la baisse dès la semaine 24 (mi-juin), et la tendance semble s’être accentuée sur les semaines suivantes. CP : C Helsly/ Cniel

Selon la dernière note de conjoncture mensuelle filière lait de vache publiée par FranceAgriMer, la collecte laitière a progressé de 0,8 % en juin 2021, pour s’établir à 1,98 milliard de litres. D’après les sondages hebdomadaires, la collecte est toutefois repartie à la baisse dès la semaine 24 (mi-juin), et la tendance semble s’être accentuée sur les semaines de juillet et du début du mois d’août. Sur cette période, la collecte s’est retrouvée en dessous de la moyenne sur cinq ans.

Loi Egalim

Lidl signe un accord avec Savencia Fromage & Dairy

Publié le 19/02/2021 par Hélène Flamant dans
L’enseigne Lidl et Savencia Fromage & Dairy s’engagent pour la revalorisation de la filière laitière. ©dvoevnore/AdobeStock

Dans un communiqué, Lidl France et Savencia Fromage & Dairy annoncent avoir signé un accord permettant la revalorisation du prix de base du lait compris entre 359 euros et 368 euros/1000 l selon les régions, soit 386 euros/1000 l, toutes primes confondues.

FNPL

Prix du lait, le compte n’y est toujours pas

Publié le 27/11/2020 par Hélène Flamant dans
La FNPL publie chaque trimestre le "prix conforme à la loi" pour la Ferme France. ©Claude Calgano/AdobeStock

La FNPL appelle à « rattraper le retard et à poursuivre le travail sur le prix du lait ». Malgré une amélioration du prix du lait en 2019, « en 2020, le compte n’y est toujours pas ».

Conjoncture

Le prix du lait toujours en retrait par rapport à 2019

En août 2020, malgré sa hausse saisonnière, le prix standard du lait conventionnel, à 332,6 €/1 000 l, reste inférieur de 11,4 €/1 000 l au prix d’août 2019. ©C. Helsly/CNIEL

Selon la dernière note de conjoncture mensuelle « Lait de vache » de FranceAgriMer, le prix du lait s’écarte toujours du niveau de 2019. En août 2020, malgré sa hausse saisonnière, le prix standard du lait conventionnel (hors SIQO et bio), à 332,6 €/1 000 l, reste inférieur de 11,4 €/1 000 l au prix d’août 2019

EGAlim

Rémunération des producteurs : La coopération laitière garde le cap

La coopération laitière est pleinement mobilisée pour garantir la juste rémunération des producteurs-associés. © L.Page/Cniel

À l’aube de la troisième année des EGA, la coopération laitière confirme le cap qu’elle s’est donné il y a deux ans : aller chercher de la valeur à l’aval pour permettre une plus juste répartition de la valeur à l’amont et répondre ainsi à son objectif prioritaire : une meilleure rémunération des producteurs qui prenne compte des coûts de production.

FNPL

Vers un nouvel indicateur de valorisation du prix du lait à l'export

Publié le 22/09/2020 par Hélène Flamant dans
La FNPL travaille à l'élaboration d'un nouvel indicateur de valorisation du prix du lait à l'export. ©Photoagriculture/AdobeStock

Après l'indicateur de valorisation beurre/poudre et celui prenant en compte le prix de revient des producteurs de lait pour le marché intérieur, la FNPL travaille désormais à l'élaboration d'un nouvel indicateur de valorisation du prix du lait à l'export.

Filière laitière

La FNPL appelle au paiement d’un juste prix du lait

« En solidarité aux producteurs, les industriels et les distributeurs doivent renvoyer l’ascenseur par le paiement d’un juste prix du lait, et ce dès le mois de mai », explique la FNPL. CP : C.Helsly/Cniel

La FNPL appelle les industriels et les distributeurs à respecter la loi EGalim sur le paiement du prix du lait. «  L'état d'urgence sanitaire n'est pas la fin de l'État de droit et des EGA. »

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site