La référence technique au service des éleveurs

Projet Casdar Orgue

Pour une meilleure durabilité et transmission des exploitations laitières

Le projet Orgue pour faciliter l’agrandissement et la transmission des exploitations laitières.

Le projet Casdar Orgue, piloté par l'Institut de l'élevage, vise à produire des connaissances et des outils afin de renforcer la durabilité sociale ainsi que la transmissibilité des grandes exploitations laitières, à travers l'étude de l'organisation du travail et la gestion des relations humaines.

"L'objectif général du projet est de comprendre les modes d'organisation du travail, les trajectoires de développement, la gestion des phases de changement mais aussi d'identifier les besoins en compétences et concevoir des méthodes d'accompagnement, pour une meilleure prise en compte du travail dans les projets des éleveurs. Il s'agit également d'identifier les leviers humains et organisationnels, et les bonnes pratiques pour réussir à renouveler le collectif de travail et les générations", explique Emmanuel Béguin, en charge du pilotage du projet de l'Idele. 

Une première action consistait à étudier les formes d'organisation du travail de trois modèles d'exploitations laitières. Quarante neuf exploitations laitières ont été enquêtées en 2017. Ces élevages sont situés dans trois bassins de production, représentatifs des "trois France laitières": zones d'élevage spécialisées de plaine avec le Grand Ouest (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire), zones de polyculture-élevage avec le Grand Est (Lorraine, Alsace) et zones de montagne avec le Massif central.

Les trajectoires de développement de chaque exploitation ont également été étudiées, afin de comprendre les stratégies mises en oeuvre par les agriculteurs au cours des dernières années. Les quarante exploitations enquêtées ont été classées en deux types de trajectoires grâce à l'ampleur, la linéarité et la vitesse d'évolution du volume de lait : trajectoire "développement par rupture" ou trajectoire "développement progressif".

Spécificités des grandes exploitations laitières

Une autre action du projet a consisté à identifier les besoins spécifiques des grandes exploitations laitières sur les problématiques d'organisation du travail et de transmission, tant pour les personnes qui y travaillent que pour ceux qui les accompagnent ou qui forment les futurs éleveurs. 
Au cours de l'année 2017, des éleveurs dont les exploitations correspondent à celles étudiées dans orgue, d'une part, et des conseillers, d'autre part, ont été réunis dans le cadre de "focus groups" pour réfléchir et échanger sur les besoins d'accompagnement dans les grandes exploitations laitières, tels qu'ils les ressentaient pour eux-mêmes, dans le cas des éleveurs, ou chez les éleveurs qu'ils côtoient dans leur activité pour les conseillers.

Retrouvez l'intégralité de cet article, dans le numéro de Cultivar Élevage de novembre-décembre. 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.