La référence technique au service des éleveurs

idele

Bovins viande

Pourquoi rationner les génisses l’hiver ?

La croissance compensatrice est donc une conduite qui peut se mener sans risques sur les génisses laitonnes si le poids au sevrage est atteint et que la restriction hivernale est modérée.

Vos vaches sont dehors ou elles vont l’être dans quelques jours ? Et si vous pensiez déjà à l’hiver prochain ?

Étude Anses

Les éleveurs plus exposés aux pesticides

Publié le 01/02/2018 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Les éleveurs sont plus exposés aux pesticides.

L’Anses, préoccupée par l’utilisation des pesticides en agriculture, a rendu public, en décembre 2016, les conclusions d’une étude sur les risques professionnels.

Filière Laitière

Les revenus des exploitations plafonnent

Pour une part importante des exploitations les revenus plafonnent. En cause, une baisse de l’efficience et l’augmentation des investissements.

Une analyse de la situation économique et financière des exploitations laitières françaises présente dans le RICA a été conduite sur la période 2008-2015. Elle met en évidence une augmentation de la productivité physique des élevages, de l’ordre de 30 000 à 70 000 litres de lait par UMO. En revanche, pour une part importante des exploitations les revenus plafonnent.

LIT Ouest territoire élevage

Le bien-être animal au cœur de ce labo vivant

Le bien-être animal sera au cœur des expérimentations du laboratoire. Photo : Guihard/Pixel Image

Se voulant un véritable laboratoire vivant et regroupant tous les acteurs des filières de la volaille, du porc et des productions laitières, le Laboratoire d'Innovation Territorial, Lit Ouest Territoire Elevage, créé en 2016 mise sur le bien-être animal et commence à s’organiser.

coproduits

Remplacer le tourteau de soja par du TTHP

55% de correcteur azoté type tourteau de soja 48 peut être remplacé par 2,4 kg MS de TTHP. Photo: M.Ballan/Pixel image

Selon une récente étude de l’idele menée sur l’exploitation agricole de l’EPLEFPA 64, il serait possible de remplacer partiellement le tourteau de soja dans les rations de vaches laitières par un tourteau de tournesol avec un décorticage poussé (TTHP).

Valeur alimentaire du maïs fourrage

Les systèmes d’unités d’alimentation évoluent

Publié le 05/01/2017 par Alice Cotens dans
Le travail d’Arvalis Institut du végétal avec l’Inra, a permis d’affiner la prédiction de la ration. D. Bodiou/pixel image

Depuis 2010, le projet Systali propose une refonte des tables et recommandations alimentaires pour les ruminants. Arvalis - Institut du végétal et l’Inra ont récemment présenté leur travail sur une nouvelle équation et de nouveaux critères afin de rendre plus précis les calculs d’énergie dans les rations de maïs fourrage.

Émissions GES

Beef carbon labellisé par la COP21

Les 4 pays partenaires sont représentatifs de la production de viande bovine des secteurs laitiers et allaitants. Photo: A. Cotens/Pixel image

Réduire l’empreinte carbone de la viande bovine de 15 % d’ici 10 ans, voilà l’objectif du programme européen Beef carbon

Projet Reine Mathilde

Viser l'autonomie alimentaire avec l'AB

Carl et Arnaud Guilbert ont commencé leur conversion en bio en 2009 avec Danone. CP : A.Cotens/Pixel Image

Depuis 2010, Carl et Arnaud Guilbert du Gaec Guilbert dans le Calvados accueillent la plateforme d’essais en agriculture bio du projet Reine MathildeCe projet multipartenarial regroupe organismes de développement filière comme l’Institut de l’élevage et acteurs économiques comme l’entreprise Les 2 vaches.

Compétitivité en élevage herbivore

Bien calculer son coût de production avec Couprod

Couprod, un logiciel qui analyse les résultats économiques pour repérer les leviers d'amélioration. Photo: A.Cotens/Pixel image

L’Institut de l’élevage lance son logiciel unique de calcul du coût de production, du prix de revient et de la rémunération permise par le travail : Couprod. Cet outil se veut adapté à toutes les exploitations d’élevages herbivores (bovins, ovins et caprins). À terme, il doit remplacer les divers outils Excel dédiés à chaque filière.

Impact environnemental

Combien de litres d'eau pour 1L de lait?

L’élevage laitier présente 3% du prélèvement d’eau en général pour l’abreuvement. Photo : Bernard 63-fotolia

Au même titre que le changement climatique ou que la pollution de l’air, la préservation de la ressource en eau est une préoccupation croissante. Selon une récente étude de l’institut de l’élevage, 1 à 3 litres d’eau sont consommés pour produire un litre de lait.

Pages