La référence technique au service des éleveurs

Graines d’Agriculteurs – Ange Loing

Un maître mot : la diversification

Ange Loing a succédé à son père sur l’exploitation familiale biologique en 2014. Photo : T&V Productions

Succédant à son père sur l’exploitation familiale biologique en 2014, située à 400 mètres d'altitude à Hachimette près de Lapoutroie dans le Haut-Rhin, Ange Loing se donne deux objectifs prioritaires.

Le premier est de développer au maximum la valorisation locale de sa production laitière grâce à la transformation à la ferme. La ferme compte 70 ha de prairies permanentes et 45 vaches laitières dont 80 % de prim’holsteins et 20 % de montbéliardes introduites il y a trois ans. Le troupeau produit approximativement 200 000 litres de lait par an. 15 % de ce volume sont actuellement transformés à la ferme.

Pour ce faire, l’agriculteur a construit une fromagerie de 100 m2, avec deux salles de fabrication. Une première salle pour les produits pasteurisés. La ferme des Schalandos, nom de l’exploitation, propose ainsi trois types de yaourts : nature, aromatisé (trois parfums) et aux fruits (jusqu'à une dizaine de choix), des crèmes dessert (chocolat, vanille, caramel) et des glaces. L'autre salle est destinée aux produits laitiers à base de lait cru. Tomme de montagne et le carré d'Hachimette (une création d'Ange Loing à pâte fleurie blanche) ont d’abord été fabriqués. Depuis janvier 2016, le bleu des Vosges a rejoint la gamme.

L’agriculteur aura consenti un investissement de 120 000 euros. L’activité de transformation représente actuellement l’équivalent d’un temps plein. À ce titre, Ange Loing est épaulé par deux salariés à mi-temps dont un occupé par sa femme. Une aide importante car l’activité de transformation n’est pas la seule diversification de l’exploitation.

Multiplier les activités sur la ferme

Au-delà de la production laitière, Ange Loing pense qu’il est essentiel pour les agriculteurs de diversifier leurs ressources pour perdurer et ainsi contribuer encore et toujours à l’entretien du paysage. Pour cette raison et c’est sa seconde priorité, il multiplie les activités sur sa ferme.

Parallèlement, il produit du bois énergie et de l’électricité. L’objectif premier du bois énergie est avant tout de valoriser le bois coupé lors de l’entretien des bords de parcelles très morcelées. Il vend des plaquettes forestières à des utilisateurs équipés de chaudières à alimentation automatique. Cela représente entre 800 et 1 000 m3 par an.

En plus du bois, Ange Loing produit de l’énergie par deux moyens différents. Le moyen le plus récent étant une installation de 1 000 m2 de panneaux photovoltaïque sur ses bâtiments agricoles avant son installation en 2012. Depuis 2000, il produit déjà 150 kW/h grâce à trois centrales hydroélectriques qu’il a réhabilitées

Au-delà des diversifications déjà bien ancrées au sein de la ferme, Ange Loing réfléchit à la méthanisation maintenant que la technique est suffisamment éprouvée. Ce pourrait bien être le prochain atelier de la ferme de Schalandos.

En attendant, il est l'un des dix finalistes des trophées Graines d'Agriculteurs 2016 dont vous pouvez retrouver les portraits ici

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site