La référence technique au service des éleveurs

sécheresse

Prévisions économiques

Des EBE en recul de 5 à 13 % dans les élevages bovins du Grand Est

Publié le 11/12/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Des EBE en recule de 5 à 13 % dans les élevages bovins du Grand-Est. ©A.Cotenns/Pixel6TM

Le dispositif Inosys Réseaux d’élevage Grand-Est vient de rendre ses prévisions de résultats économiques 2020. Cette année, marquée une nouvelle fois par la sécheresse, va laisser, pour certains, des traces.
 

Prairies permanentes

La production d'herbe pénalisée en 2020

Au 20 octobre 2020, toutes les régions, hormis Paca, accusent un retard de pousse de l'herbe. ©fotoduets/AdobeStock

"La production cumulée des prairies permanentes a subi une nouvelle dégradation en octobre 2020.

Sécheresse

Quelles alternatives pour les litières face au manque de paille ?

Publié le 19/08/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Pour lutter contre le manque de paille, diverses alternatives sont possibles. CP : Duni Puffi/Adobe Stock

Face au manque de paille dans de nombreuses régions, des alternatives peuvent être mises en place pour assurer une bonne ressource en paille. À noter, tout de même, que selon les espèces, les conditions climatiques, les types de bâtiments d’élevage, le remplacement de la paille par ces produits pourra être partiel ou total. 

Sécheresse et alimentation des troupeaux

La FNPL réclame l'autorisation de valoriser l'ensemble des jachères

Publié le 12/08/2020 par Hélène Flamant dans
Photo : fotoduets/Adobe Stock

Alors que l'état de sécheresse persiste en ce début du mois d'août, la FNPL demande à l’Union européenne de permettre à l’ensemble de la profession agricole de pouvoir valoriser, en période de sécheresse, les jachères dès lors qu’elles sont destinées à l’alimentation des troupeaux.

Prairies

De multiples adaptations possibles face à la sécheresse

Le surpâturage n'et pas recommandé en période de sécheresse. CP : DR

À part la façade atlantique, peu de régions échapperont à la sécheresse estivale de 2020, les éleveurs vont donc devoir s’adapter. Le Gnis donne quelques consignes.

Anjou

Adapter sa conduite face à la sécheresse

Publié le 01/08/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Trois agriculteurs, dont Philippe Jaunet au centre, alerte les autorités, les élus et le public sur le manque d'eau à venir.Photo : ©MD.Guihard/Pixel6TM

Face aux deux canicules, de juin et de juillet, et une pluviométrie très faible, les agriculteurs se trouvent désarmés face à la sécheresse. Lors d’une réunion en Anjou pour alerter les décisionnaires, les élus et le public, un éleveur bio a témoigné de ses diverses actions pour limiter l’usage de l’eau.

Gnis

Prairie : comment faire face à la sécheresse

Publié le 31/07/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Les associations graminées légumineuses sont à semer dès la récolte. ©DR

Le Gnis donne quelques solutions pour éviter les conséquences économiques et techniques de la sécheresse sur les prairies.

Prairies et changement climatique

Siclex simule des climats extrêmes

Le Simulateur de climat extrême, qui associe plusieurs équipements dont un abri mobile, doit permettre de concevoir des prairies semées multifonctionnelles résistantes aux contraintes climatiques. ©Inra-Eric Roy

Dans le monde, les prairies représentent 70 % de la surface agricole utile. Bénéfiques à l’environnement et sources d’autonomie pour les éleveurs, elles pourraient permettre à l’agriculture de relever le défi de l’adaptation au changement climatique. Mais comment les prairies réagiront-t-elles face au manque d’eau, combiné à des températures et des teneurs en CO2 plus élevées ?

Collecte

La production laitière impactée par la sécheresse estivale

Publié le 16/11/2018 par Danielle Bodiou dans
 La production laitière a nettement ralenti dans la plupart des bassins laitiers.

Au mois de septembre, la collecte de lait a reculé de 1,7 % par rapport à l’an passé, indique la dernière note Agreste Conjoncture « Lait» du Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture (SSP).

Prairies permanentes

La pousse d’herbe en déficit après l’été sec et chaud

La production cumulée d’herbe est désormais déficitaire dans la moitié des régions françaises.

 
Au 20 septembre 2018, la pousse cumulée des prairies permanentes devient déficitaire au plan national, selon les dernières estimations du ministère de l’Agriculture. Elle est en retrait de 15 % par rapport à la pousse de référence.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site